Mercurey

A Mercurey, le Président du Conseil Départemental de Saône et Loire dénonce les "procédures administratives ubuesques"

André Accary en déplacement sur la région chalonnaise, en profité pour se rendre au Meix Foulot à Mercurey, histoire de mieux s'imprégner des vendanges en cours.

Accompagné de Dominique Juillot, Sébastien Martin, Dominique Lanoiselet, Frédéric Brochot, Gérald Gordat, André Accary a fait une halte à Mercurey au domaine du Meix Foulot en pleine vendange. Agnès Dewé de Launay a profité de l'occasion pour faire le tour du propriétaire du superbe domaine situé en contre-bas de l'Eglise de Touches en pleine rénovation avant d'évoquer avec le président départemental, les contraintes administratives de plus en plus lourdes. "Une situation ubuesque" pointée par les élus "avec des conditions imposées qui ne correspondent pas à la réalité du métier". Les élus départementaux ont rappelé l'importance qu'ils accordaient à la filière viticole avec le renforcement accordé il y a quelques jours au laboratoire départemental, en perte de vitesse depuis quelques temps. "C'est un partenariat public-privé qui va permettre une plus large efficacité et pérénité" a confié André Accary, annonçant un travail en lien avec les départements voisins de l'Ain et du Jura, confrontés au même souci, en terme de laboratoire départemental. Une vraie collaboration inter-départementale devrait voir le jour. 

En attendant, Agnès Dewé, a plaidé auprès des élus, pour une "vraie simplification administrative notamment autour de la problématique de la déclaration de pré-embauche" dans le cadre des vendanges. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Recherche

Mode et beauté