Opinion de droite

"Il est temps que l'Etat fasse appliquer la loi" pour Gilles Platret

Quatre policiers ont été lâchement attaqués samedi au cocktail Molotov à Viry-Chatillon dans l’Essonne et une fois encore, nous assistons une à réponse gouvernementale qui se contente de commenter. L’exécutif est spectateur, impuissant et incapable de la moindre autorité.

 

Les propos du ministre de l'Intérieur, en particulier, ont choqué tous les honnêtes citoyens : parler de « sauvageons » pour désigner des racailles assoiffées de sang, ce n'est pas un euphémisme, c'est une faute !

 

Les policiers aujourd’hui en ont assez et ils ont raison : le sentiment d’impunité des délinquants n’a jamais été aussi fort, l’autorité de l’Etat et donc de ses représentants, aussi faible, la justice, paralysée par la politique pénale laxiste du ministre de la Justice et privée de moyens, aussi impuissante.

 

Dans ce contexte, je veux redire tout mon soutien aux forces de l’ordre, qui paient, parfois au prix de leur vie, leur engagement à protéger nos concitoyens.

 

Nos policiers ont plus que jamais besoin de se sentir portés dans leurs efforts quotidiens par une volonté politique de fer, décidée à s'attaquer aux racines du mal.

 

Les Français réclament une alternance, il est temps, il est plus que temps que l’Etat retrouve autorité, crédibilité et honneur.

 

C’est là tout l’enjeu des élections présidentielle et législatives de 2017.

 

 

Gilles PLATRET

Maire de Chalon-sur-Saône

Météo locale

Recherche

Mode et beauté