Opinion de droite

"On nous aurait menti sur la gratuité des transports scolaires ?" pour François Sauvadet

Communiqué de presse

 

Au cours de la séance plénière du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, j'ai interpellé Marie-Guite Dufay sur les conditions de transferts de la compétence des transports scolaires des Départements vers la Région.

 

La lecture attentive du projet de l'exécutif régional nous oblige à attirer l'attention des parents d'élèves de Bourgogne et Franche-Comté.

 

Comme souvent, le diable se niche dans les détails. On apprend ainsi que la gratuité des transports, promesse de campagne de Marie-Guite Dufay et de ses amis, est présentée comme un objectif qui "sera mis en œuvre au terme du mandat". En langage socialiste, ça veut dire que la gratuité n'interviendra qu'en 2021.... Soit à la fin du mandat : Marie-Guite Dufay a ainsi inventé la promesse de campagne qui s'imposera à ses successeurs. Très fort.

 

Mais le scandale est autre : on apprend aujourd'hui que cette gratuité s'entend "hors frais de dossiers". Toujours en langage socialiste, ça signifie très concrètement que les transports scolaires ne seront plus… gratuits. Mais quel sera le montant de ces "frais de dossier" ? Par qui seront-ils payés ? Par les parents d'élèves ? Par les maires ? Je demande solennellement à Marie-Guite Dufay de répondre clairement et rapidement à ces questions.

 

Si on résume bien la situation, la Présidente du Conseil régional et ses amis socialistes s'apprêtent à enterrer aujourd'hui une de leurs promesses de campagne. Et à trahir leurs électeurs.

Météo locale

Recherche

Mode et beauté