Opinion de droite

Samuel Brandily (DLF) répond à Marie-Claude Jarrot au sujet de l'hôpital de Montceau les Mines

Réponse à Marie-Claude Jarrot sur la situation et les réponses à apporter aux problèmes de l’hôpital de Montceau.

 

La coopération entre l’hôpital de Montceau et de Chalon est une très bonne chose et permet la mutualisation de services que les deux hôpitaux n’auraient pas les moyens de se permettre seul.

Je suis pour que l’hôpital possède tous les services dont les habitants du secteur ont besoin tout en gardant une bonne gestion et dans une logique de soins cohérente.

Mais pendant qu’on manifeste à Montceau pour garder sa chirurgie, on pétitionne à Chalon pour ouvrir une unité de coronarographie. Sans cette unité, le service de chirurgie cardiaque serait en danger. En même temps cette unité existe à l’hôpital privé Sainte-Marie à Chalon. On peut se poser des questions…

Quand à la fusion entre Montceau et Chalon, j’y suis totalement opposé. Additionner des problèmes n’apporte généralement pas de solutions. De plus, quand un organisme est en difficulté, il a tendance à se recentrer, ce qui serait forcément néfaste pour Montceau.

Le vrai problème est celui du financement de l’hôpital. La tarification à l’activité n’est pas forcément une mauvaise chose en soit, mais quand les prix proposés sont inférieurs au coût réel, il est impossible de s’en sortir. Par ce moyen la Sécurité Sociale est en train de transférer ses déficits sur les hôpitaux. Cela ne concerne pas que Montceau mais la plupart des hôpitaux de France. Et le moyen le plus efficace pour le combattre reste le bulletin de vote…

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche