Opinion de droite

"Où est passé le Maire de Chalon, monsieur Platret, si "doué" médiatiquement..." s'interroge Benjamin Lematte, Parti de la France

Le délégué départemental du PdF s'interroge au sujet de l'hôtel Formule 1 de Chalon Nord.

Communiqué du Parti de la France ( 71 ). NON à la fermeture de nôtre hôtel F1 pour accueillir des clandestins ! Quelle surprise en ce lundi 24 juillet 2017, lorsque pris d'un sentiment de curiosité, une membre du PdF 71 se dirige vers l’hôtel F1 de Chalon-sur-Saône, afin d'avoir plus de renseignements sur la rumeur évoquant la fermeture de notre hôtel afin d’aménager un centre d’accueil pour les "migrants africains". En effet, sur place, de nombreuses palettes au sol, des ouvriers, un camion-grue en train de démonter les enseignes, et l’accueil de l’hôtel vidé de ses affaires habituelles. La directrice de l’établissement n'a pas souhaité s'entretenir avec notre membre du PdF. Malgré tout, certaines employées, dégoutées de cette situation, et malgré l'interdiction de communiquer formulée soi-disant par leur hiérarchie, ont pu expliquer que cet hôtel serait fermé dès ce lundi soir. N'étant ni conservées, ni reclassées, ces femmes ainsi que la majorité du personnel de l’hôtel, se retrouveront sans emploi dés demain. Version confirmée en début d'après-midi, lorsque je me suis également rendu sur place et eu la "chance" de rencontrer la directrice. J'ai d'ailleurs pu sentir toute la peine présente dans les regards des employées, visiblement épuisées. Ces courageuses femmes, réalisant un travail difficile afin de subvenir à leur besoin et ceux de leur petite et belle famille française, se retrouvant au chômage dés ce soir, au profit de jeunes clandestins, lâches et déserteurs, nourris et logés par les contribuables chalonnais... Quelle horreur !

Le PdF 71 s’étonne que ces informations concernant l'officialisation de la vente de l’hôtel au profit de cette "association pro-migrants", ainsi que la date de fermeture, soient restées sous silence... Ont-ils peur de la réaction des chalonnais, majoritairement opposés à ce projet ? Où est passé le Maire de Chalon, monsieur Platret, si "doué" médiatiquement, et soi-disant opposé, lui aussi, à cet accueil massif de clandestins dans notre ville ? Que fait-il concrètement, si ce n'est quelques communiqués pour tenter d'embellir son image de "petit chef" à travers les médias ? Où sont les différents syndicats du chalonnais, dont leur travail est rappelons le, de défendre avant tout l’intérêt des travailleurs français avant celui des immigrés ?

Comme si le fait d'entrainer une perte d'emploi pour ces salariés ne suffisait pas, les raisons de notre refus à ce projet d’accueil sont multiples. - Un hôtel F1 ( faible prix ) est un service pour tous nos riverains et touristes. Désormais, le plus proche se trouvera à Montchanin, soit minimum 30min. - Notre sécurité ainsi que celle de l’hôtel Ibis styles, qui de part cette présence juxtaposée au centre d’accueil, risque d'entrainer certainement des réticences de la part des clients, et donc un manque à gagner pour l'établissement et pour la ville. - Le fait que ces étrangers soient prioritaires chez nous afin d'obtenir un logement, de la nourriture, et des soins...

Quant à ce jour, grand nombre de nos concitoyens, retraités, mères célibataires , agriculteurs, etc etc, oubliés par notre gouvernement, se retrouvent dans la misère et l’isolement. Contre cette décision de fermeture de l’hôtel F1, contre l’accueil des migrants-clandestins, pour préserver l'emploi des travailleurs français, et pour qu'à jamais l’intérêt des nôtres passe avant celui des autres...

Le Parti de la France (71) appel tous les chalonnais à se regrouper, et à s'opposer en nous rejoignant dés maintenant et en participant à nos prochaines actions afin de lutter contre cette invasion migratoire qui détruit nos emplois. Très prochainement, un rassemblement se tiendra à Chalon afin d'afficher notre opposition. Nous invitons tous les chalonnais, patriotes, courageux, et opposés à ce projet, à nous contacter puis à nous rejoindre dans la rue. Ce rassemblement sera une première étape, pacifique, afin de faire entendre l'avis de la majorité des riverains. Dans un éventuel refus (

de la préfecture et de l'ensemble du gouvernement ) de prendre en compte l'avis de la population chalonnaise à la suite de ces rassemblements patriotes, nous tenons à informer d'avance monsieur le Préfet ( également responsable de cette décision d'installer ces migrants à Chalon ) , que le PdF 71 n'hésitera pas à réaliser d'autres actions plus radicales ( comme aujourd’hui devant le F1 de Tarbes, ou celui de Chanas fin juin ) afin que la voix majoritaire des français souverains soit entendue et que la démocratie soit enfin respectée dans ce semblant de "dictature" qui s'installe depuis plusieurs années. La date de cette première manifestation sera dévoilée très prochainement... Français, avec nous, pour que l’intérêt des nôtres soit prioritaire sur celui des autres !

BENJAMIN LEMATTE délégué départemental du PARTI DE LA FRANCE ( 71

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche