Opinion de droite

«Refonder maintenant pour une droite d’idées et de projet», souhaite Charles Landre

Communiqué :

Refonder maintenant pour une droite d’idées et de projet

Les débats entre ceux qui, dans notre famille politique, sont tentés de soutenir avec un optimisme béat le gouvernement et ceux qui cherchent à se décomplexer -de quoi d’ailleurs ?- et à réduire la droite française à un mouvement d’indignation permanente n’intéressent personne. 

 


C’est d’un projet, autour de nos idées et de nos valeurs dont nous avons besoin.
Dans un monde où les possibilités d’échange et de partage semblent infinies, notre formation politique n’a jamais été aussi sclérosée, monolithique, centrée sur elle même et la recherche de son identité. 
Dans un temps politique ou trahir ses idées et ses engagements est devenu banal, d’aucun n’hésitent pas à soutenir aujourd’hui ce qu’ils combattaient hier. 
Commençons par rappeler ce qui nous rassemble : le sens de l’État et de l’action publique, l’idée d’une Nation unie, d’une société juste et d’une action politique d’abord au service de la liberté et de l’émancipation individuelle. Une action politique guidée par le sens de de la responsabilité et de la loyauté.
Alors que les promesses présidentielles les plus fortes sont déjà reniées -l’exonération des charges sur les heures supplémentaires repoussée après 2018 en est le dernier exemple – nous devons plus que jamais proposer.
Notre pays a besoin d’un grand projet politique qui pense les nouvelles réalités du travail, qui imagine une grande politique agricole, qui vise une vraie mixité sociale dans toutes les villes, qui organise un aménagement du territoire respectueux de la ruralité pour des services publics efficaces partout. Et parce qu’il faut entendre les défis d’aujourd’hui, un projet qui pense l’avenir de nos ressources, de nos déchets et de nos énergies, un pays qui intègre enfin le handicap et se dote des moyens en matière de sécurité et de justice adaptés à notre temps, une France tournée vers l’avenir qui incite chacun à créer, inventer, innover. 
Mais bâtir un projet rassembleur nécessite de faire vivre une famille politique rénovée, au travail, et où la démocratie interne sera respectée. Un grand mouvement populaire duquel jailliront confrontations, rencontres et échanges. Un parti où les différences idéologiques seront enfin assumées pour des débats internes plein de vitalité. C’est de ce nécessaire renouvellement des pratiques, des hommes et des idées, que pourra naître un projet ambitieux pour notre pays.
Soyons enfin réalistes. Beaucoup d’électeurs se résignent. Beaucoup de Français estiment que la politique est une affaire lointaine. Beaucoup de candidats attendent que les scrutins arrivent en espérant une vague. Cela crée des déceptions, beaucoup d’échecs et pire de la désillusion. 
Les changements de discours, les promesses non tenues, autant que le repli systématique sur des thématiques prétendument identitaires, y ont lourdement contribué.
Nous qui défendons la responsabilité individuelle, faisons preuve de responsabilité collective. A ces déceptions et à ces résignations, osons proposer une droite ouverte et de projet. 
Une droite républicaine qui par delà les élections internes pour la présidence de notre mouvement doit se mettre au travail sur tous les territoires. C’est la condition du rassemblement.
C’est la ligne que j’ai toujours défendue et je poursuivrai ce travail avec toutes celles et ceux qui se retrouvent dans cette démarche. Je m’y engage pleinement.
Tant de défis s’offrent à nous mais nous les relèverons ensemble. 

Charles Landre

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche