Opinion de droite

Maxime Thiébaut pointe "le verbiage" du Président de la République

L'interview de M. Macron était un verbiage et en rien celle d'un chef d'Etat. Les rares maigres mesures énoncées étaient dignes d'un chef de gouvernement. 
 
Le Président de la République aurait dû développer une certaine idée de la France, donner un cap au pays. Au lieu de cela, il nous a rappelé, comme ses prédécesseurs, que la seule solution pour résoudre le chômage est d'attendre.
 
Ses seules et inutiles réponses pour relancer l'économie française sont fiscales. Il croit naïvement que ceux dont il supprimera l'ISF vont automatiquement investir. Un chef d'Etat digne de ce nom se serait au contraire prononcé sur le protectionnisme intelligent ou bien la politique monétaire.
 
Finalement, nous avons appris deux choses lors de cet entretien. La première que M. Macon n'est pas désolé des propos méprisants qu'il a tenus à l'égard des Français. La seconde qu'il est un Président fantoche. Comme MM. Sarkozy et Hollande, il ne gouvernera en effet jamais la France sans maitriser ses lois, sa monnaie, son budget et ses frontières.
 
Fidèlement,

 

Maxime Thiébaut
Cofondateur du mouvement "Les Patriotes"

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche