Opinion de droite

"L’alliance objective Marie-Guite Dufay-Sophie Montel au grand jour !" pour François Sauvadet

Communiqué de presse de François Sauvadet,

Président, et les élus du groupe de l'Union de la Droite et du Centre au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

 

L’alliance objective Marie-Guite Dufay-Sophie Montel au grand jour !

 

 

Lors de l’assemblée plénière de ce vendredi 17 novembre à Montbéliard, l’alliance entre la Présidente socialiste Marie-Guite DUFAY et la « patriote » Sophie MONTEL, que je dénonce depuis plusieurs semaines a éclaté au grand jour.

Après s’être retrouvée en difficulté sur le vote de son contrat social - largement décrié par les agents régionaux – qui a été adopté grâce aux voix des ex frontistes, Marie-Guite DUFAY a clairement dépassé les bornes :

Sophie MONTEL a en effet révélé l’existence d’un courrier dans lequel la Présidente se serait engagée à lui donner la parole en discussion liminaire, comme si elle était encore à la tête d’un groupe, au mépris du règlement intérieur et de la Conférence des Présidents qui est censée organiser nos débats.

Pire, elle m’a personnellement mis en cause en assurant que j’avais donné mon accord pour offrir deux expressions politiques à l’extrême droite que j’ai combattue tout au long de ma vie politique, et dont je suis la cible depuis mon élection à la région.

Ce mensonge n’est pas supportable. Quand les valeurs sont en jeu et que ma morale est mise en cause, il ne peut y avoir de faiblesse dans la réaction.

Avec l’ensemble des élus du groupe de l’Union de la droite et du Centre, nous avons donc décidé de quitter la session du Conseil régional en demandant la réunion en urgence d’une conférence des Présidents, présidée par Mme DUFAY elle-même, afin de mettre un terme à l’ambiguïté qu’elle entretient dans ses relations avec la tête de liste de l’extrême droite en Bourgogne-Franche-Comté depuis trop longtemps.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche