Opinion de gauche

La CGT appelle à une contre-manifestation à celle du FN à Digoin

Depuis plusieurs années, les populations du Moyen Orient et d’Afrique Orientale subissent de multiples conflits, bien souvent provoqués et entretenus dans l’intérêt capitaliste de grandes puissances telles que la France, l’Angleterre, les Etats-Unis, privant au passage ces peuples et leurs pays de leurs richesses, les laissant dans la misère la pauvreté et le désarroi.
Aujourd’hui, plus de 10 000 réfugiés ayant fui ces conflits, vivent dans des conditions inhumaines, indignes du pays des droits de l’Homme. Chaque jour, ils mettent leur vie en péril en tentant de rallier l’Angleterre, injustement présenté comme un eldorado, mais en réalité vivier d’une main d’œuvre bon marché et exploitée.
Après avoir reçu les bombes des pays occidentaux, avoir fait plusieurs milliers de kilomètres pour rejoindre
Calais, n’ayant plus rien à perdre, ils sont prêts à tout pour traverser, mettant en danger la population et les
travailleurs calaisiens. La France, l’Angleterre et les Etats-Unis (entre autres) portent une lourde responsabilité sur les flux migratoires, en menant des guerres sur fond d’intérêts économiques.
A travers cette situation, la rocade portuaire, le port de Calais et le Tunnel sous la Manche se retrouvent pris
en otage de hautes clôtures et de barbelés, ce qui n’empêche pas les réfugiés, déterminés à tenter, au risque
de leur vie ainsi que celles des travailleurs calaisiens, de monter dans les camions en provoquant des barrages sous l’impulsion des passeurs.
Ces derniers temps, et cela va en s’amplifiant, sous l’influence d’un contexte d’élections politiques, cette situation est récupérée de façon malsaine par l’extrême droite, certains travailleurs et la population ne doivent pas se tromper de cible.
L’Europe et les gouvernements des pays qui la composent, doivent répondre par la diplomatie et des
mesures humaines, et non pas ériger des murs. Il est urgent d’allier nos forces afin que soit réglée politiquement cette situation, de peser sur les grandes puissances pour faire cesser les massacres au Moyen Orient.
A l'heure du démantèlement du camp de Calais, il est primordial que ces familles déplacées à nouveau soient accueillies dans les meilleures conditions.
Dans un contexte politique nauséabond où certains sont tentés par la xénophobie et le repli identitaire, la
CGT, fidèle à ses valeurs de paix, de fraternité et d’internationalisme, entend saluer et réaffirmer sa totale solidarité envers tous les élus, comités d’entreprise et citoyens qui accueillent dignement ces milliers de migrants fuyant la guerre, la misère et la pauvreté.
La CGT dénonce avec force tous les actes de malveillance perpétrés contre les structures d’accueil et appelle
tous ses militants à se joindre aux actions de solidarité et de soutien aux migrants. Les milliers de victimes de guerre, bien souvent provoquée pour préserver les intérêts capitalistes de grandes puissances et de grandes multinationales, doivent trouver la solidarité et l’accueil qu’ils sont en droit d’attendre du pays des Droits de l’Homme. La CGT s’y emploiera. Souhaitons-leur à toutes et tous la bienvenue en Saône et Loire !
Soyons nombreux samedi 29 octobre à DIGOIN Place de la République à 15h00 en contre d’un appel honteux du FN

Communiqué commun CGT Union Départementale CGT de Saône et Loire 
& Union Locale du grand Charollais

Météo locale

Recherche

Mode et beauté