Opinion de gauche

Avec Vincent Peillon, La victoire de la gauche à la Présidentielle de 2017 est possible.

Tribune cosignée par Sophie Dernois, conseillère municipale (Lux), Jérémy Pinto, adjoint au Maire (Le Creusot), Laëtitia Martinez, vice-présidente du Conseil régional (Le Creusot), Nicolas Masuez, secrétaire fédéral au parti socialiste (Buxy), Nisrine Zaïbi, conseillère régionale (Chalon-sur-Saône)

En restant fidèle à ses valeurs, en assumant les avancées du quinquennat, en corrigeant ses erreurs, en rassemblant largement les forces de progrès, la gauche peut remporter l’élection présidentielle à venir.

 

Face à une extrême droite qui manie les peurs et les illusions, à une droite libérale et de naphtaline, elle n’a même pas d’autre choix.

 

L’Europe, l’éducation, l’écologie, au cœur du projet de Vincent Peillon, sont les piliers d’une société plus juste, bienveillante et fraternelle qui n’a d’autre combat que l’égalité. C’est la raison pour laquelle, jeunes et engagés en Saône-et-Loire, nous avons fait le choix de soutenir sa candidature aux primaires citoyennes de la gauche.

 

Nous avons conscience que notre famille politique connaît une période d’ébullition morale et éthique. Refusant les postures simplistes de dénigrement du bilan du Président de la République sortant et de sa majorité, nous assumons le mariage pour tous, la refondation de l’école, la création de la prime d’activité et de la garantie jeunes et les nombreuses autres mesures de gauche, en particulier en direction des jeunes. Bien entendu, nous ne sommes pas dupes pour autant : tout n’a pas été réussi ou tenté, les insuffisances ou les échecs ont pu nous heurter, et il faut désormais les dépasser. Cette analyse nous la partageons avec Vincent Peillon.

 

Sa candidature correspond le mieux à la société que nous voulons construire pour les générations qui nous succéderont. Nous avons besoin d’une Europe de l’investissement, au cœur des préoccupations des citoyen.ne.s de l’Union Européenne. Nous avons besoin d’une Europe accueillante qui sait trouver dans la solidarité les réponses humaines aux crises internationales. Nous avons besoin de remettre la dignité par le travail au cœur de la société. Nous avons besoin de casser les mécanismes de reproduction sociale. Nous avons besoin de poursuivre les efforts pour l’Ecole de la République qui reste le meilleur outil d’émancipation, de réussite, le plus efficace pour combattre toutes les formes d’obscurantismes. Nous avons besoin d’une gauche qui porte les valeurs de la République et de la laïcité.

 

Soucieux de ses propositions en matière d’innovation sociale et de renouvellement démocratique nécessaires pour répondre aux nouveaux défis, Vincent Peillon nous parait être le mieux à même de rassembler la gauche, condition nécessaire pour réussir la transformation sociale.

 

 

Sophie Dernois, conseillère municipale (Lux)

Jérémy Pinto, adjoint au Maire (Le Creusot)

Laëtitia Martinez, vice-présidente du Conseil régional (Le Creusot)

Nicolas Masuez, secrétaire fédéral au parti socialiste (Buxy)

Nisrine Zaïbi, conseillère régionale (Chalon-sur-Saône)

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche