Opinion de gauche

« Place Général De Gaulle » Le maire doit permettre aux chalonnais de présenter des projets alternatifs.

Rappel des 3 axes de notre argumentaire distribué en masse en novembre et décembre 2016 sur le centre-ville de Chalon sur Saône.
Le projet porté par le Maire d’urbaniser la place Général De Gaulle en implantant une surface commerciale de 3000m2 confirme sa vision désormais constante et affligeante du crédo libéral du « tout marchand »
1° - Préempter des baux commerciaux. Ce qui est légalement possible depuis juillet 2015 et déjà utilisé avec succès par des dizaines de municipalités de toutes sensibilités.
C’est un outil qui permet d’être informé de toutes les cessions de fonds et d’intervenir pour réorienter ou empêcher certaines mutations, favorisant ainsi la diversité commerciale. La société d’économie mixte missionnée par la ville peut acheter des locaux, les remettre en état et les proposer à la location à des conditions intéressantes.
2° - Pour répondre à la demande croissante nous proposons de travailler à la création d’une halle alimentaire permanente inscrite dans le champ de l’économie sociale et solidaire, approvisionnée en circuits courts. La ville doit faire converger les intérêts des producteurs et des consommateurs pour proposer des produits sains au juste prix.

3° - La culture doit aussi devenir une priorité.
Une agglomération d’environ 109 000 habitants sans médiathèque est un désert culturel. En 2015 un rapport de l’Inspection Générale des Bibliothèques pointait déjà le déficit de la ville en ce domaine. Un espace dédié à la lecture et au multimédia, permettant une activité créative en lien avec les quartiers et les associations est indispensable au cœur de la cité.

Nous nous félicitons de l’intervention citoyenne qui s’exprime, comme dans les remarques et suggestions portées par les chalonnais. Nombre d’entre elles rejoignent les nôtres.
Elles méritent d’être examinées avec sérieux.
Section Pcf Grand Chalon

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche