Opinion de gauche

Jacky Dubois interpelle publiquement Marine Le Pen à travers une lettre ouverte

Lettre ouverte à Madame Marine Le Pen

Madame,

Les élections présidentielles de 2017 arrivent à grands pas avec des enjeux importants pour l’avenir du pays et des français.

Cela m’a conduit à examiner avec attention vos diverses déclarations, vos promesses électorales et le contenu de votre programme, force est de constater que cet ensemble me parait relativement flou sur un certain nombre de points ou de domaines pourtant importants.

A vous entendre ou à vous lire, vous prétendez porter votre attention et votre action politique dans une direction à priori bien ciblé, à savoir « le peuple »..

Votre discours politique est structuré de manière à mettre dans les esprits l’image d’être différente des autres partis politiques, hors système et prétendez vouloir appliquer un programme qui répond aux besoins des plus démunis, à leur attente d’une vie meilleure.

Je souhaite donc, Madame vous poser quelques questions sur les points qui ne manquent pas de m’interpeller, en espérant des réponses claires, honnêtes et sans langue de bois.

Questions :

 Vous êtes la fille de parents millionnaires, d’un niveau social très élevé ayant plutôt intérêt à maintenir « en vie » ce système capitaliste qui vous convient parfaitement, comment pouvez vous, à partir du statut social qui est le vôtre, prétendre défendre les intérêts des plus démunis dont les besoins sont à cent mille lieux de vos propres intérêts ???? Quels avantages auriez- vous à supprimer un système qui vous permet de vivre une vie de riche.

 Aujourd’hui, les discriminations syndicales sont importantes et la criminalisation de l’action syndicale un fait de plus en plus actuel. Quelle est votre opinion sur cette criminalisation syndicale dont sont victimes des centaines de militants syndicaux et que pensez-vous faire concrètement en terme de nouveaux droits pour les salariés et leurs représentants syndicaux pour les protéger si vous êtes élue présidente de la République????

J’évoque les droits nouveaux à mettre en œuvre dans les entreprises pour protéger les salariés et leurs élus, le gouvernement actuel (gouvernement Hollande) leur porte des coups sérieux avec les lois Macron et Rebsamen sur le « dialogue social », mais aussi par la loi El Khomri. J’ai lu que vous prétendez vous être opposées à ces 3 textes à l’Assemblée Nationale, mais en approfondissant mes recherches sur les motifs de votre refus, j’ai remarqué que votre opposition sur le travail du dimanche portait uniquement sur le fait qu’il est préjudiciable au petit commerce, mais rien sur les conditions de travail des salariés et sur les faveurs accordées aux entreprises de transport privées contre le développement du service public, et pas un mot sur les dangers que font planer ces lois sur les conseils de prud’hommes et le niveau d’indemnité en cas de licenciements des salariés. Pourquoi ce silence, que pensez-vous des services publics, des prud’hommes et des droits des salariés à améliorer dans toutes les entreprises, des PME aux grands groupes.

 Vous prétendez Madame Le Pen être l’avocate des salariés en « dénonçant » la loi travail alors qu’au même moment, vos sénateurs David Rachline et Stéphane Ravier déposaient des amendements pour obtenir la suppression des comptes pénibilité et mettre fin aux monopoles syndicaux….Jamais vous ne revendiquez une autre répartition des richesses en améliorant les condition de travail et de vie des salariés, pourquoi ? Mais dans un même temps vous promettez (comme la droite LR) aux patrons des PME des allègements fiscaux ou un retour aux 39h, on a vu plus social comme projet.

 Au 15 em congrès de votre parti fin 2014, vos congressistes ont dit : « il (le FN) sera le seul parti du peuple, quand les autres l’ont trahi », vous même à la fin de ce même congrès dans votre discours de clôture promettiez « un gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » slogan que vous ne cessez de répéter depuis et à chaque occasion. Dans ce cas, pouvez vous m’expliquer pourquoi à chaque fois que des salariés rencontrent des problèmes, comme par exemple à l’occasion de délocalisations ou de licenciements boursiers, OUI pourquoi le FN et vos militants ne sont jamais à leurs coté dans les manifestations syndicales ?? Mieux, pourquoi dans les assemblées tel que les conseils municipaux, départementaux ou régionaux vos élus(es) refusent systématiquement de voter les vœux en leur faveur ???

 Toujours dans le même ordre d’idée, pourquoi n’êtes vous jamais, vous le FN, vos élus(es) et militants, présent dans les manifestations syndicales pour les aider à défendre et développer les droits des salariés, le code du travail, les droits sociaux, pour favoriser une présence syndicale dans toutes les entreprises y compris les PME etc….? Si vous êtes vraiment « le seul parti du peuple » pourquoi ne pas être à ses cotés dans ces moments de lutte et pourquoi refuser de vous associer aux déclarations politiques qui les soutiennent ??? Ou étiez-vous lors des grands mouvements sur les retraites, lors des manifestations et occupations d’usines ou à l’occasion des grands mouvements sociaux???? De quel coté étiez-vous, celui du peuple ou celui des patrons petits et grands ???

 Ces contradictions entre vos discours et vos actes m’interpellent, en effet je ne vous ai jamais entendu intervenir pour défendre le contenu du programme du CNR (conseil national de la résistance) qui pourtant reste un rempart important pour préserver les droits et garanties sociales des salariés, DU PEUPLE que vous prétendez défendre. D’autre part, pourquoi ne condamnez vous pas les propos de Gilbert Colart élu sous l’étiquette FN lorsqu’il déclare sur les syndicats « personne ne nous imposera que ce que nous voulons (le nous étant bien évidemment le FN) Plutôt inquiétant en termes de démocratie, de respect des organisations syndicales construites et implantées par les salariés eux-mêmes, donc par le peuple. Pire dans les déclarations du FN nous y entendons: « les syndicalistes baladent les salariés et les escroquent » pouvez-vous me préciser sur quoi, sur quelles bases et comment font ils pour se balader et s’escroquer eux-mêmes puisque les syndicats c’est eux, les salariés??? Vous insistez en déclarant que les syndicats sont les « collaborateurs » du patronat, dans ce cas pouvez vous me dire pourquoi certains patrons (de PME ou de grands groupes) sont condamnés pour discrimination syndicale, pour obstruction à l’activité syndicale, et pourquoi il a fallut attendre……..1968 pour que le droit syndical soit enfin reconnu et pourquoi le gouvernement sous impulsion et pressions du patronat (MEDEF et CGPME) remet en cause les retraites, le code du travail, le droit syndical, criminalise l’action syndicale etc… en terme de collaboration il y a peut être mieux, non ????? Cerise sur le gâteau, les syndicats seraient « complices des délocalisations » pourquoi tels mensonges, pourquoi tromper les salariés et créer la confusion dans les esprits, vous n’ignorez pas que les organisations syndicales, aux cotés des salariés dénoncent, combattent et font tout pour les stopper, et dans certains cas sont même traduit devant les tribunaux parce qu’ils empêchent justement les délocalisations. Ou êtes vous dans ces moments là, vous êtes absent devant les entreprises et devant les tribunaux ????

A chaque conflit social le FN brille par son absence, par exemple en 2010, UNILEVER annonce la fermeture du site de Gémenos (Bouche du Rhône) pour délocaliser la production, licenciements de 182 salariés, les syndicats engagent la lutte contre cette délocalisation. Qui est aux abonnés absents, le FN, pourtant bien implanté dans cette région??? Qui est complice des délocalisations ??? Un mois plus tard, le conseil régional de la même région vote à l’unanimité une motion de solidarité avec les salariés de FRALIB, seul le FN refuse de se prononcer. En novembre 2015 lors du conflit chez Air France ou les salariés dénonçaient les 3000 licenciements, où était le FN pour soutenir les salariés ??? Octobre 2016 , les syndicalistes de la CGT de Goodyear passaient au tribunal pour avoir défendu l’emploi et contre les délocalisations, où était le FN pour défendre les droits des salariés ? En attaquant les syndicats avec autant de virulence, VOUS Madame Le Pen, vous vous faites donc l’alliée objective et collaboratrice zélée du patronat CGPME et MEDEF. Tout laisserait penser que vous souhaitez véritablement et sans état d’âme la mort des syndicats, du syndicalisme, contre le peuple.

 Vous prétendez être « le peuple » et le seul « défenseur des opprimés » mais qu’avez-vous dit et fait lorsque le 1er Ministre E. Valls en juin2015 a octroyer un nouveau cadeau de 35 milliards d’€ aux patrons des PME en présentant son « Small Business Act » et rien, aucun euro d’augmentation du SMIC ce qui aurait pourtant permis à des milliers de famille de mieux finir le mois ????? Vous condamner soit disant la mondialisation à travers la politique des grands groupes, mais pourquoi ne dites vous pas un mot sur le fait que 52% des PME sont des filiales de ces grands groupes industriels et pourquoi ne dire aucun mot sur le capitalisme français ? Vous êtes contre la mondialisation, donc le capitalisme mondial, mais pas contre le capitalisme national, pourquoi, ce sont pourtant les mêmes ?

 Vous affirmez haut et fort être dans « le camp des travailleurs » très proche du peuple, et vous prétendez défendre tous ceux qui sont victimes de l’exploitation capitaliste, notamment ceux travaillant dans les grands groupes, mais, pouvez vous m’expliquez pourquoi vous faites tout pour les diviser ??? Pourquoi faire une différence entre français et immigrés, voire même une différence entre immigrés venant de l’Europe et les autres ???


 Vous rendez les immigrés responsables de la situation actuelle en France, notamment du chômage, comme si c’était eux qui embauchent et licencient, par contre pas un mot sur les vrais responsables à savoir les « entrepreneurs » de petites, moyennes ou grandes entreprises, pourquoi ?

Qui sont le plus souvent les premières victimes de l’exploitation capitaliste si ce n’est les immigrés à travers les salaires, les conditions de travail et l’emploi ?? Mais vous en prendre aux victimes n’est ce pas plus simple que de vous en prendre aux vrais responsables ?? N’est ce pas aussi un moyen pour faire perdurer un système qui vous convient bien parce qu’il préserve vos intérêts de famille riche ???

Pourquoi mentez vous en disant que les étrangers pillent nos acquis sociaux et notre SECU ???? Vous n’êtes pas sans ignorer que si l’état français « verse » 47,9 milliards d’€ pour les immigrés (retraite :16,3Mds, logement :2,5Mds, RMI :1,7Mds, allocations chômage :5Mds, allocations familiales :6,7Mds, santé :11,5Mds, éducation nationale :4,2Mds) ces derniers reversent 60,3 milliards d’€ sous forme d’impôts (3,4Mds sur le revenu, 3,3Mds sur le patrimoine, 18,4Mds impôts et taxes à la consommation, 2,6Mds impôts locaux et autres, 6,2Mds de CRDS et CSG, 26,4Mds de cotisations sociales) soit un solde positif de 12,3 milliards, pourquoi cacher cela ?

Pourquoi, lorsque vous avez des élus qui dirigent une collectivité (Maire), ceux ci suppriment les subventions ou les locaux aux associations sociales et culturelles jugées hostiles, tout comme ils pratiquent la purge dans les bibliothèques aux mêmes motifs. Tout comme ils renoncent au volet « social » pour les plus démunis.

 Depuis de nombreuses années vous portez un jugement sur les autres partis politiques, notamment l’UMPS comme vous les appelez, contre les communistes et les écologistes pour ne citer que ceux là. Vous leur reprochez leur compromission, pour l’UMPS, dans des affaires de détournement d’argent, de corruption, de magouilles etc. Vous vous présentez devant nos concitoyens comme le seul parti politique blanc comme neige car jamais impliqué dans tout cela, jamais condamné non plus.. Les médias font pourtant souvent état de faits mettant en cause le FN. Par exemple, comment expliquez que vous soyez dans l’obligation de rembourser 339000€ à l’union européenne pour 2 emplois fictifs, sans parler de l’enquête diligentée par le parquet de Paris sur une vingtaine d’assistants parlementaires FN au parlement européen ?.

 De plus, pouvez vous me préciser pourquoi êtes-vous le seul parti politique qui soit financé par une fortune personnelle ??? Pourquoi personne d’autre que votre famille n’est la possibilité de diriger le FN, même si votre père en est le fondateur, cela n’explique pas cette situation ambiguë ?

Vous prétendez défendre le peuple et en même temps vous vous réjouissez à l’élection de Donald Trump, mieux vous soutenez son programme, ses décisions très controversées et surtout vous ne dénoncez pas sa volonté de s’entourer de milliardaires, de racistes, de patrons..Pensez vous que ce gouvernement Trump, avec ses milliardaires défend le peuple, le plus démunis ????


En espérant une réponse de votre part, recevez Madame mes salutations citoyennes.


J.Dubois

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche