Opinion de gauche

Lettre ouverte aux soignants et aux usagers de l'hôpital public d'Eric Riboulet - Candidat de France Insoumise sur la 5e circonscription de Saône et Loire

Notre système de santé subit des cures d’austérité à répétition, aux effets désastreux pour les professionnels de santé et la population. L'Hôpital Jean BOUVERI de Montceau les Mines applique les consignes du ministère et n'échappe pas à cette règle qui organise l'offre de soins en fonction de critères financiers et non des besoins de santé. Son intégration dans le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) nord Saône et Loire ne sera pas la solution miracle pour un retour à l'équilibre financier. Ce sera ni plus ni moins que la continuité de ces politiques de santé successives sans réflexion stratégique ni un regard sur le long terme.


Je partage les inquiétudes du personnel de l'hôpital concernant l'avenir des services actuels et du sort réservé au personnel de santé en CDD. La France Insoumise met la santé au coeur de son programme et propose entre autres des mesures innovantes : - Priorité à la prévention en instaurant le 100% sécu en priorisant l'accès aux soins primaires comme la protection maternelle et infantile (PMI), la médecine scolaire et la médecine du travail. La multiplication des dépassements d’honoraires qui rendent la santé de plus en plus inabordable, à l’heure où trois personnes sur dix renoncent à se soigner par manque d’argent. Amélioration du suivi médical pendant la grossesse. Lutte contre les addictions et l'obésité. Création d'un pôle public du médicament.
- En finir avec la logique perverse de « l’hôpital-entreprise » pour restaurer un véritable service public hospitalier en remettant en cause la tarification à l'activité (T2A).


- Mise en place d'un système de santé égalitaire et accessible à tous en développant les maisons de santé pour un véritable maillage du territoire en favorisant l'installation de généralistes dans les zones en pénurie et recruter 62.000 personnels soignants. La médecine de ville est en proie à une dérégulation croissante. Outre les dépassements d’honoraires, la crispation sur la liberté d’installation est un facteur majeur des inégalités géographiques d’accès aux soins. - Gel des suppressions d'activités et d'emplois. La solidarité des équipes de soins est mise à mal par les modes de gestion inspirés du privé. Aujourd’hui, le manque d’effectif, la surcharge de travail et les impératifs de rentabilité imposés par ces logiques d’économies nuisent gravement à la santé des personnels soignants et à la prise en charge des patients.


- La mise à disposition de moyens financiers à la hauteur de ces enjeux pour rendre la santé accessible à tous.
En tant que représentant de la France Insoumise et candidat à l'élection législative, j'apporte mon soutien sans réserve à l'ensemble des professionnels de santé ainsi qu'aux personnels des services annexes indispensables au bon fonctionnement d'un hôpital. Si je suis élu, je m'engage à exercer mon mandat parlementaire qui s'inscrira dans la révision d'une politique de santé digne de ce nom car il y a urgence à réaffirmer les principes d'égalité et de solidarité. Je serai particulièrement attentif à la bonne marche des hôpitaux publics de la 5ème circonscription.


Eric RIBOULET

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche