Opinion de gauche

L’hôpital est l’affaire de tous. Soutenons l’expression des personnels, professionnels de santé et organisations syndicales du Centre Hospitalier de Chalon sur Saône

Déclaration de la section Pcf Grand Chalon

L’hôpital est l’affaire de tous. Soutenons l’expression des personnels, professionnels de santé et organisations syndicales du Centre Hospitalier de Chalon sur Saône

Refus d’autorisation d’ouverture d’une salle de coronarographie, urgences saturées, mal vie au travail... de multiples expressions ces dernières semaines concrétisent la crise du Centre Hospitalier de Chalon sur Saône et plus généralement des Hôpitaux français qui accumulent les difficultés pour assurer leurs missions de santé publique.

L'hôpital public, en sous financement chronique, est confronté à la montée en puissance des logiques comptables et gestionnaires. Il doit également faire face à la concurrence des établissements privés lucratifs et se rajoute maintenant, par l’ARS, la concurrence par territoire.

Afin de poursuivre sa mission de service public avec efficience, il faut repenser le mode de financement et d'organisation de l'hôpital.

Donner l’opportunité à chacun d’accéder à des soins utiles et de qualité sans aucune discrimination, tel est l’objectif poursuivi par le Parti Communiste. Cet objectif, pour être atteint, a besoin d’un service public hospitalier modernisé, c’est-à-dire réorganisé et refinancé afin de répondre aux besoins sanitaires au plus près des populations.

Le refus d’autorisation d’ouverture d’une salle de coronarographie pose un vrai problème de santé publique et compromet l’égalité des chances dans la prise en charge de l’infarctus du myocarde pour les patients de notre territoire.

La lettre ouverte et la pétition à l’initiative des infirmiers, infirmières et aides-soignantes de l’Unité de Soins Intensifs de Cardiologie et du Service de Cardiologie du Centre Hospitalier de Chalon sur Saône démontre avec clarté les risques que fait peser l’absence de services de santé et de soins immédiats de proximité.

Le service public hospitalier joue un rôle irremplaçable dans l’accès aux soins pour tous en agissant sur les obstacles géographiques et financiers qui génèrent du renoncement aux soins.

Il est socialement plus accessible que les spécialités de ville où les établissements privés au sein desquels les dépassements d’honoraires ont fleuri.

Il faut une politique authentiquement de gauche de transformation sociale et écologique, alternative à l'austérité, promouvant le service public.

- Nous appelons l’ensemble des habitants du bassin du grand chalon à se mobiliser et soutenir toutes les initiatives par tous ceux qui animent les mouvements de résistance du centre hospitalier de chalon sur Saône

- Nous appelons à participer à la marche blanche samedi 1er juillet départ 11h Hôpital de chalon sur Saône et à signer la pétition du personnel soignants.

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche