Opinion de gauche

CONGRES DE VERSAILLES - "Fallait-il tout cela pour quelques annonces..." s'interroge le Sénateur Jérôme Durain

"Le Président est parti. Le débat se poursuit, les orateurs se succèdent. Mais ce congrès ne me convainc pas. Fallait-il tout cela pour quelques annonces, qui peuvent d'ailleurs s'avérer utiles, qu'une page dans un journal du soir aurait pu avantageusement mettre en avant ? Cet exercice étrange où le principal orateur s'éclipse avant d'entendre ceux à qui il s'est adressé. Cet exercice qui aura vu le Président parler une heure et demie, pour si peu de contenu concret et tant de propos généraux. Il y avait tout, et le contraire de tout. De beaux principes en apesanteur. Une emphase un rien stérile. Alors oui pour le débat sur les textes, oui aux amendements, oui aux votes en séance ! Je n'ai pas vu aujourd'hui rétablie la confiance entre le peuple et ses représentants. À trop user de la solennité on risque de l'abîmer davantage encore. Il fallait essayer. C'est fait. Maintenant du concret, de l'efficace. Quelque chose de plus (jupi)terre à terre !"

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche