Opinion de gauche

"En 2018, volons vers de nouveaux progrès" pour le conseiller régional Denis Lamard

Présenter ses vœux pour une nouvelle année n'est pas un exercice anodin. C'est l'expression d'un souhait. Le souhait que cette année qui commence soit meilleure que l'année qui vient de se terminer. C'est ce que je désire pour chacune et chacun d'entre vous.

 

À l'heure de la métropolisation du monde, de la compétition des territoires et des individus, de l'encouragement à toujours plus grand et plus fort, l'émancipation de chacun passe nécessairement par une meilleure justice.

 

Un monde plus juste, pour tous, voilà bien mon vœux le plus cher pour 2018.

 

La justice c'est exiger que les efforts soient mieux partagés ; que ceux dont les besoins sont déjà largement satisfaits puissent contribuer davantage pour ceux qui sont dans la nécessité ; que les enfants, femmes et hommes qui fuient guerre et misère trouvent refuge ; que les intérêts des peuples valent plus que ceux des banques ; qu'on ne demande pas plus à notre planète que ce que nous devons préserver pour les générations à venir ; que les équilibres en toutes choses soient respectés. Que nous laissions le chacun pour soi et oubliions toutes les duretés du passé pour faire de la Paix, de l'Humanité et de la Fraternité les coutures de notre nouvel étendard !

 

Chacun à son niveau peut agir pour améliorer le sort de tous. Et ce voeu d'un monde meilleur doit guider la conduite de tous les responsables publics. Il s'impose évidemment à l'élu que je suis. C'est cet espoir de renouveau qui inspirera mes choix et mes actes au service de tous.

 

Denis Lamard
Conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche