Opinion de gauche

Parcours Sup : les Jeunes Insoumis·es ne laisseront pas le gouvernement fabriquer une machine à trier!

Communiqué de presse

Le lancement de la plateforme Parcours Sup a eu lieu 15 Janvier 2018. Cette plateforme remplace donc Admission Post-Bac, dont les défaillances depuis quelques années avaient montré son incapacité à répondre à la demande de places dans l’Enseignement Supérieur, atteignant un paroxysme avec la mise en place de tirage au sort massif l’été dernier. E. Macron et son gouvernement s’acharne à faire croire qu’il faudrait donc opérer un tri dans l’accès à l’Université, pour ne faire entrer que ceux et celles qui auraient, selon eux, les « compétences » pour y réussir. Cette plateforme régie par algorithme va mettre les lycéen·ne·s face à une machine à trier. Le serveur de la plateforme classera les lycéen·ne·s en fonction de leurs notes de premières et terminales, puis distribuera les acceptations en fonction de ce classement national.

Une réforme juste de l’Enseignement Supérieur aurait due être basée sur plusieurs axes : le réinvestissement de l’État dans les Universités pour permettre d’accueillir le nombre croissant d’étudiant·e·s, la mise en place d’une allocation d’autonomie pour tous les jeunes de 18 à 25 ans, ou encore l’investissement dans les services d’orientation au lycée au lieu de laisser cette responsabilité aux professeurs dont ce n’est ni la formation, ni la mission.

À la place, c’est la concurrence entre tous et toutes qui prime, et c’est la jeunesse qui paye de cette politique qui détruit notre avenir et nos choix. Les Jeunes Insoumis·es ne laisseront pas faire ce gouvernement de riches. Nous soutenons donc les mobilisations ayant eu lieu aujourd’hui dans de nombreux lycées et appelons à les amplifier pour forcer le gouvernement à retirer son projet de loi !

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche