Opinion

Les retraités se mobilisent pour leur pouvoir d'achat

Communiqué de presse

 

Les Retraités CFDT et UNSA de Saône et Loire sont conscients que les retraités participent au redressement des comptes publics et sociaux. Mais ils ne peuvent accepter une dégradation lente et durable de leur pouvoir d'achat, le recul du montant des pensions ainsi que le décrochage du niveau de vie des retraités par rapport à celui des actifs.

Aujourd'hui l'évolution des pensions est indexée sur l'évolution des prix, alors qu'avant 1993 elle était indexée sur les salaires. Ceci a eu pour conséquence le blocage des pensions depuis plusieurs années .Il se poursuit en 2016. Un million de retraités ont une pension dont le montant est inférieur au seuil de pauvreté (1000€ pour une personne seule en 2014).

De par cette situation, les retraités sont souvent contraints  au renoncement aux soins, à l'abandon d'une complémentaire santé, à de mauvaises conditions de logement et à la précarité énergétique.

C'est pourquoi la CFDT et l'UNSA revendiquent:

-  un montant minimum des pensions égal au SMIC net (1 200 €) pour une carrière complète.

- l'indexation des pensions sur l'indice du salaire mensuel de base.

Pour faire avancer ces revendications une pétition nationale est lancée et un courrier a été adressé aux parlementaires du département.

Météo locale

Recherche

Mode et beauté