Opinion

LEGISLATIVES (2e circonscription de Saône et Loire ) - Philippe Guyot de Caila répond à Vincent Chauvet

Réponse au communiqué d’En Marche

Le mouvement en Marche veut expliquer aux électrices et aux électeurs du Charolais-Brionnais depuis Mâcon ou Autun ce qui est bon pour eux.

Suite à un accord d’appareil avec le MODEM de François Bayrou,  il a investi un candidat qui est un élu d’Autun (hors de la circonscription), qui n’habite pas et ne vote même pas dans notre territoire.

Quand on prétend faire de la politique autrement cela pourrait prêter à sourire, mais c’est  surtout révélateur d’un grand mépris pour les habitantes et les habitants du Charolais Brionnais.

C’est la raison pour laquelle Gilbert UNY et moi-même avons choisi de nous engager.

Nous n’avons jamais prétendu bénéficier de l’investiture officielle. A l’inverse nul n’a le droit d’empêcher deux Charolais de souche, issus de la société civile locale,  d’apporter leur soutien vigilant au Président de la République.

Nous invitons donc les responsables d’En Marche à plus de sérénité. Nous les invitons à faire confiance dans les capacités de discernement des électrices et des électeurs de notre circonscription, qu’ils apprendront à connaître, pour peu qu’ils viennent habiter auprès d’eux.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche