Opinion

"Un climat de confiance entre le Gouvernement et les Collectivités locales est en train de se réinstaurer, après des années pour le moins tendues et difficiles" pour Rémy Rebeyrotte

Au moins 5 ans que les Maires des communes de moins de 50.000 habitants, et notamment les maires ruraux, attendent cela !

  • d’ abord, une pause dans les réformes territoriales qui va leur permettre de construire ensemble leur projet de territoire, sans parler en permanence de transfert de nouvelles compétences ou de changement de périmètres des intercommunalités.
  • ensuite, et dans la durée, la stabilisation des dotations de fonctionnement et le renforcement des aides à l’investissement (Dotations pour l’Equipement des Territoires Ruraux et Fonds de Soutien à l’Investissement Local seront confortés et décloisonnés). La baisse de la taxe d’habitation sera intégralement compensée et une réflexion sur la fiscalité locale sera lancée au printemps.

Un climat de confiance entre le Gouvernement et les Collectivités locales est en train de se réinstaurer, après des années pour le moins tendues et difficiles.

Pour cela, il fallait réinstaller des objectifs communs, des engagements fermes et de la lisibilité : c’est ce que le Premier ministre et son équipe ont entrepris de faire.

Cette stabilité, cette confiance retrouvée, cette nouvelle lisibilité permettront aux Maires et Présidents d’intercommunalités de reprendre la voie de l’investissement local, si important pour nos vies quotidiennes, les entreprises de nos territoires et l’emploi local, d’autant que les taux d’intérêt dernièrement plus élevés et incitatifs.

Ensemble, l’Etat et les collectivités locales (région, département, bloc communal) vont pouvoir préparer la France des territoires des années 2020-2025, une France desservie par le très haut débit et par des services aux publics alliant présence humaine, si essentielle, et offre numérique, si indispensable aujourd’hui.

Communiqué de Rémy Rebeyrotte

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche