Opinion

"Lutte contre les violences sexuelles : une cause nationale, une réflexion locale" pour le député de Saône et Loire, Raphaël Gauvain

Le Président de la République a annoncé ce samedi 25 novembre le lancement d’un vaste plan pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Grande cause du quinquennat, ce plan sera engagé sur trois axes principaux :

-          Mener un combat culturel pour prévenir les violences sexuelles 

-          Mieux accompagner les victimes  

-          Renforcer notre arsenal législatif : création d’un seuil de non-consentement pour les mineurs concernant les crimes sexuels ; allongement du délai de prescription du viol ; et, création d’un délit de harcèlement de rue.

Ces mesures feront l’objet d’un projet de loi qui sera débattu l’année prochaine au Parlement et à la Commission des Lois. Raphaël Gauvain prendra une part active à ces débats, au regard de son expérience professionnelle en la matière et nourrit des réflexions menées au niveau local.

A cet égard, samedi 25 novembre, les marcheurs chalonnais se sont réunis à la permanence de Raphaël Gauvain pour débattre du harcèlement de rue et des violences sexuelles faites aux femmes. Ateliers et réflexion collective, dirigés par le référent départemental du mouvement « En Marche ! », Philippe Exertier.

 Une quinzaine de militants ont échangé sur le sujet pour penser les outils de demain et faire remonter, depuis le terrain, des idées concrètes pour réduire significativement les violences sexuelles. Les thématiques du sexisme, du harcèlement ou du viol ont été abordés dans leur ensemble, tant dans l’éducation nationale que dans le cadre professionnel.

 

Raphaël Gauvain
Député de Saône-et-Loire

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche