Opinion

Noël tout simplement !….

A voir les files d’attente chez les traiteurs et autres commerces de bouche, la foule dans les grandes surfaces, indiscutablement l’on est dans une période pas comme les autres.

Depuis quelques jours et même quelques semaines, tout est fait pour que la consommation à outrance batte son plein, à cause et parce que nous sommes à Noël, devenue malgré elle synonyme d’abondance.
Quitte encore une fois à choquer, je ne puis rester insensible et même très pantois, voir peut-être écoeuré devant cette débauche de dépenses, de fastes qui n’ont que le sens d’un décor que l’on rangera après cette représentation en ayant caché aussi la réalité des choses.

Une nouvelle fois qu’il me soit permis d’écrire et surtout de penser, le laïc que je suis, qui considère que la laïcité est avant tout liée au respect de tous, dans leur culture et leur confession ou non religion, faisant ainsi la force de notre civilisation d’aujourd’hui, à condition que chacun respecte l’identité et le sens de la vie de l’autre.

Bien sur, et pour le chrétien que je suis, le sens du jour de Noël revêt un autre sens que celui de la profusion étalée au soir de cette nuit de la Nativité. C’est une page d’histoire de l’humanité qui s’est ouverte du coté de Bethléem, parce que cette histoire, certes annoncée dans la nuit des temps, est une histoire simple, d’un couple simple, qui mettra au monde un homme simple mais qui donnera une image, de par sa vie terrestre, de l’amour qui doit exister entre les hommes.

Alors, pour cette fête pas comme les autres, pensons à ceux qui ont besoin d’amour, de reconnaissance, de chaleur, qui souffrent d’une maladie, de l’absence d’une famille, d’avoir perdu un être cher, qui sont dans la déviance, la démence, la solitude, l’infortune… Pensons à eux un instant en cette soirée de Noël qui s’annonce, cette union nous fera du bien au coeur, encore plus si nous leur tendons la main.

C’est tout le sens de Noël, cette simplicité du geste, surtout s’il n’est pas « tape à l’oeil » ou pour « se faire valoir », en ayant cette pensée que la « Personne humaine est la plus précieuse des richesses; que la Fraternité humaine transcende la souveraineté des Nations » Croire en cela s’est donné à sa vie un véritable sens.

C’est Noël tout simplement.


JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche