Politique de droite

François Fillon risque de jouer aux chaises musicales pour les législatives du printemps

Même si Gilles Platret, maire de Chalon, a rappelé qu'il n'était pas question de remettre en cause les trois investitures déjà actées sur les 1ere, 2e et 3e circonscriptions de Saône et Loire, l'élection ou pas dimanche soir de François Fillon, pourrait peut-être changer bien des choses.

La seule certitude à l'heure où nous écrivons ces quelques lignes, c'est qu'au moins deux circonscriptions sur les cinq que compte la Saône et Loire, devront être nécessairement octroyées à des candidatures féminines. Même si les 2e et 3e circonscriptions de Saône et Loire semblent être acquises à des candidatures féminines, seul, le vainqueur de dimanche soir, validera définitivement dans le marbre, les investitures. François Fillon qui part largement favori des primaires, même si info-chalon.com fait le pari de la surprise du 2e tour, a d'ores et déjà annoncé la couleur - les investitures aux législatives seront revues. A quelle hauteur ? Personne n'en sait rien. 

Dès dimanche soir, François Fillon avait annoncé "qu'il regarderait ces investitures, en fonction notamment évidemment de l'efficacité électorale, mais aussi en fonction d'un certain nombre de critères éthiques". Le vainqueur de la primaire aura donc seul pouvoir de décision sur les investitures. C'est dire que les ex-soutiens à Nicolas Sarkozy n'ont pas tardé pour jouer la carte Fillon espérant ne pas rater le train. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Recherche

Mode et beauté