Politique de droite

Règlement de comptes au sein du FN en plénière du Conseil Régional

Quand on vous dit que le FN est un parti comme les autres. La démonstration en est faite au Conseil Régional de Bourgogne-Franche Comté.

«Vous évoquez la vulgarité des socialistes, vous n’avez pas de conseils à donner Monsieur Schudzik»… L’attaque était frontale. Mais forcément parfaitement assumée. Ces mots, Valérie Redl, élue en Saône-et-Loire, sur la liste des Patriotes aux dernières élections régionales, les a prononcés ce vendredi matin, à l’occasion de la session du Conseil Régional. Elle a voulu prendre la parole après sa décision, a-t-elle dit, de quitter le groupe frontiste, non sans préciser qu’elle reste au Front National, en estimant qu’elle reste fidèle à ses électrices et électeurs. Non sans préciser, aussi, qu’elle aurait été privée de courrier et qu’elle n’a donc pas pu répondre.
Son intervention a été couverte par du brouhaha émanant du groupe dirigée par Sophie Montel. Cette dernière a tenu à lui répondre. Avec des mots très durs : «Je veux dire à Madame Redl, qu’elle n’a pas quitté le groupe, elle en a été virée. Personne en Saône-et-Loire n’a voté pour vous, mais pour le Front National». Un règlement de compte dans les règles. Valérie Redl connaissait la machine FN. Elle a découvert que cette machine pouvait aussi broyer dans ses propres rangs.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche