Politique de droite

LEGISLATIVES (3e circonscription de Saône et Loire) - Une figure bien connue sur la Côte Chalonnaise aux côtés de Charles Landre

C'est Brigitte Jessaume, 1ere adjointe au maire de Charrecey qui briguera les législatives aux côtés de Charles Landre en juin prochain.

C'est aux côtés de Brigitte Jessaume, fille Duvernay, âgée de 57 ans, que Charles Landre poursuit sa campagne des législatives. Toujours sans aucune étiquette politique, même si l'un et l'autre affichent leurs militantismes au sein du parti LR, le duo n'attend aucune investiture du parti et cela encore moins après la polémique soulevée par l'investiture puis le retrait de Catherine Amiot, sur la 3e circonscription de Saône et Loire. L'un et l'autre se sont connus à l'occasion de l'organisation des primaires de la droite et du centre, et c'est une vraie amitié que les lie. "C'est un soutien spontané que j'ai eu pour Charles" a confié Brigitte Jessaume. Celle qui officie en qualité de responsable du service apprentissage au CIFA Jean Lameloise de Mercurey est une fille du pays. Présidente du Comité de jumelage de Mercurey, Secrétaire de la société de chasse de Charrecey, Brigitte n'est pas du genre à rester inactive et ses années de bénévolat au sein de différentes associations de la Côte Chalonnaise en sont la preuve vivante. 

"On n'est pas dans la politique fiction mais bien dans une démarche de cohérence pour un vrai travail de terrain et la défense de la ruralité" précise Charles Landre qui affiche au compteur la visite à 105 maires sur les 127 de la circonscription. "Ils sont tous confrontés à des interrogations identiques". Fille de viticulteurs bien connus sur Mercurey, Brigitte Jessaume apporte une belle caution en terme de ruralité à Charles Landre de toute évidence. "Nous sommes dans la réalité du quotidien y compris dans celle de la problématique cruciale de la formation des jeunes". En ces temps politiques très troublés et à quelques jours du 1er tour de la présidentielle, fixé au 23 avril, le duo Landre-Jessaume entend apporter une politique de "proximité, d'honneteté et d'intégrité". "On est vraiment dans une campagne d'idées et de méthodes. On va à la rencontre de l'ensemble des habitants de la circonscription. On n'est pas entre Paris et Chalon sur Saône, les jeux d'appareils ce n'est pas pour nous !"

10 à 12 réunions publiques vont être organisées jusqu'à la présidentielle avec d'ores et déjà une première série organisée à Issy l'Evêque, Chagny, Saint Léger sur Dheune, Autun et Mellecey lundi soir à 19h30.

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche