Politique de droite

Gilles Platret tape fort pour la rentrée politique à Chalon sur Saône !

Les élections européennes sont-elles dans la ligne de mire du maire de Chalon sur Saône et porte-parole de Laurent Wauquiez ?

En faisant le choix d'inviter Nadine Morano, l'euro-députée LR, le 10 janvier prochain à la salle Marcel Sembat de Chalon sur Saône, autour de la question migratoire,  Gilles Platret risque d'irriter un certain nombre de sympathisants LR, de plus en plus en froid avec des postures jugées trop droitières. En marquant la rentrée politique avec le curseur Morano, Gilles Platret tape fort et affiche sans détours la ligne politique voulue. Décriée y compris dans son propre camp, au point d'avoir été désinvestie pour les régionales dans le Grand Est en 2015, l'euro-députée n'est pas connue pour avoir sa langue dans sa poche, avec des positions idéologiques qui flirtent avec l'extrême droite française. Pire, un sondage en date du 7 décembre dernier, la place parmi les personnalités politiques françaises les plus détestées. Maël de Calan, candidat à la présidence du parti LR face à Laurent Wauquiez, n'avait d'ailleurs pas été très tendre avec Nadine Morano, considérant "la responsabilité d’un parti comme le nôtre est d’envoyer les meilleurs à Bruxelles et pas les pires" avait-il affirmé et d'illustrer son propos " quand on envoie Nadine Morano à la place de Joseph Daul, c’est absolument scandaleux". Des propos appuyés par des élus tels qu'Arnaud Danjean, Sébastien Martin ou Marie Mercier en Saône et Loire. 

C'est dire que le choix de Gilles Platret en qualité de Président départemental du parti et de porte-parole de Laurent Wauquiez, risque bien de cliver encore et toujours plus. A moins que la stratégie du maire de Chalon sur Saône se situe dans la droite ligne des élections européennes qui se joueront en 2019 ? La réponse ne saurait traîner. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche