Comptoir Universel de l’Or Chalon/Saône : Avez-vous une idée de ce que peut vous rapporter la vente de vos bijoux en or ?

Sports

Annonces

Peugeot Nomblot Châtenoy-le-Royal : 4 jours incontournables avec cadeaux et animations en prime !

Au Mont Beuvray, l'Appel d'Arnaud Montebourg à voter pour des candidats de l'Autre France

Déplorant la fracture sociale qui touche le pays et qui a conduit "20000 communes de France sur 36000 à exprimer leur désespoir en plaçant le Front National en tête au 2ème tour de l'élection présidentielle" et le fait que "la majorité du pays a décidé de faire sécession avec la République , il faut des représentants de cette "Autre France", et vous avez ici à mes côtés 2 candidats de l'Autre France", Arnaud Montebourg ne s'est pas simplement contenté d'apporter son soutien aux 2 candidats, il a aussi posé les éventuelles bases d'un futur projet pour le pays.

Jusqu’à -70%* sur votre literie française à l’univers du sommeil Chalon/Saône !

Votre Géant Casino Chalon/Saône sera ouvert le Dimanche 2 juillet toute la journée 

Faites-vous plaisir pour 1€ au McDo Chalon Centre-Ville !

A Chalon, le spécialiste de la pergola, c’est Monsieur Store !

Le Restaurant Chaussard est un Établissement Familial depuis 1955 EN ÉTÉ EN TERRASSE…

Après le débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le Secrétaire d'Etat Christophe Sirugue livre son analyse

le Secrétaire d’Etat à l’Industrie juge le débat télévisé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron avant le 2ème tour de la Présidentielle : «Madame Le Pen a été dans l’inexactitude». «La vision portée par Emmanuel Macron, c’est celle d’une France forte» Christophe Sirugue parle aussi de sa plus grosse satisfaction à Bercy : «Incontestablement Alstom et le nouveau cap pour la filière ferroviaire». Législatives : Il annoncera mardi le nom de sa suppléante. L'élu souligne aussi le nécessaire soutien à l’Elan Chalon.

Benoît Hamon, persona non grata au Creusot !

Le candidat du PS trouvera-t-il une entreprise à visiter au Creusot ? Pas certain. Sa venue est même jugée «indésirable» par ses détracteurs, très remontés contre le programme de Benoît Hamon en matière énergétique et nucléaire.