Politique de gauche

INTERVIEW - Développement industriel, nucléaire, élections législatives... et municipales, Christophe Sirugue se livre

Des 4 ministres bourguignons qui sont entrés au Gouvernement depuis 2012 ; Arnaud Montebourg, François Rebsamen, Thomas Thévenoud et donc vous-même, vous semblez avoir comme un vent porteur avec vous… C’est le sentiment qu’a donné le traitement rapide de l’affaire Alstom à Belfort. Quel est votre sentiment ?
«Ce n’est pas simple de répondre à cette question.
Disons qu’Arnaud Montebourg avait organisé son départ. Quand on est au Gouvernement, il y a des sujets sur lesquels on avance. Et on sait très bien que sur certains sujets, il y a des arbitrages. C’est la règle. Moi je remarque qu’il a finalement porté des mesures qu’il a ensuite dénoncées. Et pour moi c’est contestable.
François Rebsamen a lui fait un choix personnel, par rapport à une situation locale très complexe et difficile (1). Mais le Ministère du Travail est un Ministère tellement difficile que je respecte son choix…»
 

Météo locale

Recherche

Mode et beauté