Politique de gauche

Des menaces….Encore des menaces…

Après la droite qui menace d'éventuels électeurs de gauche souhaitant participer à la primaire ouverte organisée par la droite et le centre, voilà venu le temps des menaces après l'officialisation de la candidature à la présidentielle d'Emmanuel Macron.

Faites vos jeux.... ! Rien ne va plus ! Les crispations et les tension s'enveniment au fil des jours face aux mouvements de l'échiquier politique Français. Après l'officialisation de la candidature d'Emmanuel Macron ce mercredi, c'est le numéro 1 du PS qui est monté au créneau, annoncant même des "exclusions" vis à vis des adhérents du Parti Socialiste qui soutiendraient la candidature de l'ancien pensionnaire de Bercy. Selon Europe 1, Jean-Christophe Cambadélis a adressé au lendemain de la démission du ministre de l’Economie deux sms à des cadres du PS. Dans le premier, il donne des éléments de langage : « déloyal, malhonnête et sans perspective » et estime que « le président doit être candidat (…), il sera candidat quoi qu’il en coûte ».

L.G

Météo locale

Recherche

Mode et beauté