Politique de gauche

Benoît Hamon quitte le Parti Socialiste et fonde le "mouvement du 1er juillet"

Sans surprise le candidat malheureux du Parti Socialiste à la présidentielle a annoncé son départ du Parti Socialiste après 30 ans.

"J'ai décidé de quitter le PS, je quitte un parti mais je n'abdique pas l'idéal socialiste" a lancé ce samedi Benoît Hamon à l'occasion du lancement de son "Mouvement du 1er Juillet". Battu dès le premier tour aux législatives dans sa circonscription, Benoît Hamon a annoncé ses intentions de "participer à la reconstruction de la gauche" tout en souhaitant que son "Mouvement du 1er juillet" soit "l'une des poutres sur laquelle la gauche doit être reconstruite". Le Parti Socialiste affronte l'une des plus importantes crises de son histoire contemporaine avec des mesures drastiques annoncées et la possible vente de son siège historique de Solférino  dont le sort devrait être connu dans le courant du mois de juillet. A noter également la grande inconnu sur le sort des quelques 120 permanents du siège. En attendant, Benoît Hamon prend les devants et annonce sa volonté de constituer une flotille de comités locaux se reposant sur des intiatives citoyennes. A gauche, l'heure est donc à la recomposition complète. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche