Politique

"Pendant que la droite s'assume, la gauche s'inhume"

La primaire de la droite vient de se terminer que les regards se tournent maintenant vers la gauche. L'analyse d'info-chalon.com au soir de ce 2e tour de la primaire de la droite et du centre.

Pour plagier un commentaire publié par le député socialiste de Côte d'Or Laurent Grandguillaume au soir de ce second tour de la primaire de la droite et du centre, voilà venu le temps de la primaire de la gauche... mais quelle primaire et avec quels participants ? La gauche est en zone de turbulences. La victoire de François Fillon ouvre le champ de l'aile droite de la gauche, un espace de vie sur lequel les appêtits vont venir en mangeant. Cette victoire de François Fillon place désormais la gauche sur le devant de la scène et va l'obliger à poser cartes sur table au risque d'effectuer une traversée du désert sans précédents. A l'heure où le Parti  Radical de Gauche, le  PCF ou encore Génération Ecologie ont d'ores et déjà annoncé leur absence de participation à la primaire, ça s'annonce compliqué pour la gauche française, qui risque de jouer la dispersion. Du côté de l'exécutif, Manuel Valls ne fait plus mystère de ses ambitions et c'est une zone là aussi de turbulences qui se profile...  François Fillon risquant de bénéficier d'une dynamique jusqu'à la présidentielle même si désormais il va être lui aussi sous le feu des critiques... Jusqu'à quel point François Fillon va être en capacité d'adoucir ses positions pour récolter les aspirations du centre sans se mettre à dos l'aile droite de son électorat ? C'est un sacré jeu d'équilibriste qui s'ouvre pour la vainqueur de ce dimanche soir. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Recherche

Mode et beauté