Politique

"Voter, c'est fini" : pour les habitants "abandonnés" de Chalon-sur-Saône, "la politique ne sert à rien"

Dans les quartiers nord de la ville bourguignonne, une large majorité d'électeurs s'était abstenue en 2012. Qu'en sera-t-il lors de cette présidentielle ?

Salah Hassen est un homme d'habitudes. Tous les jours, ce Chalonnais de 71 ans marche lentement jusqu'à la mosquée pour la prière de 17 heures. Après la récitation, il s'attable dans un café bondé, avec les copains, pour une partie de cartes, avant de retourner auprès de sa femme. Chaque dimanche d'élection, il emprunte ce même chemin, mais en passant par l'isoloir. "Cela fait trente ans que je vote", assure fièrement cet habitant de la cité du Stade, arrivé du Maroc en 1968. Le premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 23 avril, ne fera pas exception : Salah Hassen sera là, fidèle au rendez-vous. Mais pas sûr que ses partenaires de jeu fassent de même.

 

 

Lire le reportage de nos confrères de France 3 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche