Politique

Vers une fronde au sein de LREM à l'Assemblée Nationale ?

Petit jeu d'équilibre au sein de l'Assemblée Nationale, coup de pression sur Emmanuel Macron et Edouard Phlippe ou vrai coup politique ?

Jean-Michel Clément, député de la Vienne s'est livré à la confidence auprès de nos confrères de Centre Presse avec la volonté de voir naître un groupe politique à l'assemblée nationale avec une voix dissonante de la voix officielle LREM. Une idée qui s'apparente à une fronde interne au sein de LREM. Interrogé par France Info, l'été dernier, il raillait déjà ces « jeunes parlementaires fougueux et ambitieux » qui foncent « comme s'ils venaient d'avoir leur permis de conduire ». Pour justifier son abstentéisme dans l'hémicycle et en commission, il estimait alors qu'il n'y avait « pas beaucoup d'intérêt à siéger dans cette majorité pléthorique où on nous impose un devoir de silence » toujours selon nos confrères de Centre Presse. 

C'est dire qu'entre un cortège de députés silencieux, nouveaux-nés, allaités au macronisme depuis leurs élections, et des députés solidemment installés sur leurs circonscriptions avec un passé politique, le divorce pourrait bien être annoncé, et ce d'autant plus après les multiples polémiques survenues autour des nouveaux élus notamment. Une envie qui bien évidemment ne sera pas du goût de la direction de LREM et bien sûr d'Emmanuel Macron, qui verrait une première fissure dans son édifice, moins d'un an après son élection. 

L.G

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche