Saint-Marcel

Un cortège fourni pour la commémoration du 11 novembre, malgré le froid

Malgré des conditions climatiques glaciales, à Saint-Marcel, le cortège pour la commémoration du 11 novembre était fourni.

Signé le 11 novembre 1918 près de Rethondes, l'armistice mit un terme à la Première Guerre mondiale qui fit plus d'un million de morts et presque six fois plus de blessés et de mutilés parmi les troupes françaises. Pour commémorer l'anniversaire de celle-ci, la « Journée du 11 novembre » fut instituée par une loi de 1922.

Depuis 2012, cette journée est aussi dédiée à la reconnaissance du pays tout entier à l'égard de l'ensemble des Morts pour la France tombés pendant et depuis la Grande Guerre l’ensemble de toutes celles et ceux qui sont tombés pour la France : aussi bien ceux de la « Der des Der », que ceux qui ne reviennent pas d’interventions des forces militaires au-delà de nos frontières, plus connues sous le nom d’ « OPEX » (opérations extérieures).

A Saint-Marcel, l’anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 a réuni ce matin de nombreuses associations d’anciens combattants, les maires de cinq communes (Saint-Marcel, Lans, Oslon, Epervans, Chatenoy-en-Bresse), la conseillère départementale (Christine Louvel), ainsi que de nombreux conseillers municipaux.

Partant de la salle des fêtes Alfred Jarreau, un cortège fourni s’est dirigé jusqu’aux monuments aux morts. Après un dépôt de gerbes par les élus, le maire, Raymond Burdin a procédé à la lecture d’un message de Madame la Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Armées chargée des Anciens Combattants et de la Mémoire.

A l’issue de la cérémonie, le premier magistrat de la commune a remis des insignes à l’adjudant-chef Sébastien Lartaud, chef de corps des pompiers de la commune.

(à g., Sébastien Lartaud)

Samuel Bon

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche