Saint-Rémy

68 donneurs de sang pour la collecte d’octobre 2016

L’Amicale de St Rémy des Donneurs de Sang Bénévoles encourage à venir donner son sang lors des collectes organisées régulièrement sur la commune.

Donner son sang est et doit être un geste civique. Les Amicales qui organisent dans chaque commune ou elles ont place, font tout ce qui est en leur possibilité pour promouvoir ce geste qui sauve des vies en liaison avec l’Etablissement Français du Sang (EFS). Une Amicale crée en 1982, composée de 17 bénévoles dévoués et qui donnent de leur temps pour que soit bien reçus les donneurs bénévoles

« Pas facile certes de mobiliser du monde », soulignera le secrétaire de l’Amicale de St Rémy des Donneurs de Sang Bénévoles, Jean-Pierre Manesse, « il faut malheureusement voir des évènements comme nous avons vécu ces derniers mois pour que les gens se rendent compte du bien-fondé d’un tel geste. Si sur l’instant nous avons un élan de solidarité, il n’est pas toujours continuel et le nombre diminue à la collecte suivante. »

Mais il semblerait que les donneurs sur St Rémy répondent à ce besoin permanent de sang puisqu’une hausse de l’ordre de 15 % s’est fait sentir en 2015. La moyenne est de l’ordre de 62 donneurs par collecte et pour cette dernière ayant eu lieu ce mardi 4 octobre 2016 (les collectes se font toujours un mardi), le nombre de donneurs a atteint le chiffre de 68 dont quatre premiers dons.

« Une collecte dans la normale. » indiquera la présidente de l’Amicale Joëlle Goujon qui a tenu à présenter ce qu’était le don du sang à un groupe de collégiens d’une classe de 3e du collège Pasteur. « Des jeunes qui ont semblé intéressés et certains sensibilisés par ce geste civique dont ils ne pourront être acteurs que lorsque leur majorité de 18 ans sera atteinte » a souligné la présidente. En effet 18 ans est l’âge minimum pour donner son sang, sachant qu’il est aussi possible de le donner jusqu’à l’anniversaire de sa 71e année. Ce qui fait dire au secrétaire de l’Amicale : « Si les gens ne pouvaient pas toujours donner en étant en activité, ils leur restent encore quelques bonnes années pour le faire en étant en retraite, ayant plus de temps disponible. »

Un geste qui a tenté Dylan Mercier, âgé de 23 ans et membre du club de football de St Rémy : «  Pour moi ce premier don est une véritable découverte, mais je me suis dit que j’en aurais peut-être, moi aussi, besoin un jour ou l’autre. Il faut donc donner son sang quand on peut le donner et je me dis aussi que si je le fais d’autres peuvent le faire. Cela doit être un geste naturel au service des autres. » et ce avant d’aller prendre place sur le brancard adéquat et de sentir cette première piqure qui permet de transfuser du sang, lequel sauvera un malade ou un accidenté.

JC Reynaud

Prochaine collecte le mardi 6 décembre 2016 à la salle Georges Brassens de 15h30 à 19h30

Météo locale

Recherche

Mode et beauté