Saint-Rémy

Création de trois sentiers de randonnées en 2017

Un projet datant de 2012 va être inscrit au budget 2017 de la commune dans le cadre du développement environnemental.

 

Initié par Michel Goby en 2012, sous l’ancienne mandature, ce projet de création de sentiers de randonnées n’avait pas été engagé. L’équipe municipale actuelle de Florence Plissonnier, souhaite valoriser ce projet pour le mener à terme à l’horizon 2018 en fonction des engagements budgétaires possibles.

Ainsi trois sentiers de randonnées, pédestres s’entend, verront le jour sur la commune avec pour chacun d’entre une thématique :
- Le circuit dit « des moulins » et placés sur l’Orbize : Moulin-Patin, moulin de Quincampoix, moulin de la Perche, moulin de Martorey et le lavoir, soit environ 7 kms.
- Le circuit « historique » passant par le château de Taisey, le sentier des condamnés, place du Carcan, etc.. soit environ 4 kms.
- Le circuit « de la ville à la campagne » permettant un lien entre l’urbanisation et les paysages du bocage. Environ 7 à 8 kms
Ces trois circuits de randonnées ont comme point de départ le parking de la salle Brassens, situé au centre-ville à coté de la Mairie.

Des partenariats sont mis en place pour cette réalisation, entre autres :
- l’association St Rémy Patrimoine, que préside Michel Ravey, dont la préoccupation est de mettre en valeur les sites historiques et environnementaux sur le territoire de la commune.
- des historiens, journalistes ou encore des chercheurs en milieu de l’Histoire.
- un point d’appui avec la Médiathèque, laquelle détient des ouvrages thématiques comme l’histoire ou l’environnement, par exemple.
- l’association des randonnées pédestres, partie prenante d’une telle opération.
- le service des sports, dans le cadre des activités sportives, d’ou la présence à cette présentation de Jérôme Vincent, maire-adjoint chargé de la vie associative et sportive.
- Des jeunes san-rémois pourront être engagés dans une journée écocitoyenne en participant à la restauration des sentiers.
Une étude est également en cours pour la mise en place d’un Flash-Code qui permettra, en certains points, d’avoir une information sur l’histoire du lieu grâce aux possibilités offertes avec les téléphones portables.

Une idée qui, en finalité, a fait son chemin. Elle tient à coeur Madame le Maire : «  Cette action est dans une logique environnementale, c’est pour cela que nous voulons l’inscrire au budget 2017 afin de voir les premiers travaux débuter au printemps 2017. Cela permettra aux habitants de découvrir leur commune, mais aussi faire sortir d’autres personnes extérieures des circuits touristiques existants et faire arrêter celles qui traversent simplement la commune. »

C’est en cela que Florence Plissonnier a tenu à avoir la présence de Elisabeth Roblot, 12e vice-présidente au Conseil Départemental chargée du tourisme et de l’attractivité du territoire. Des sentiers qui s’inscriront dans le schéma départemental de l’Agence de Développement Touristique mise en place afin de mieux faire connaître les sentiers pédestres départementaux.

JC Reynaud

Météo locale

Recherche

Mode et beauté