Saint-Rémy

A propos de la mosaïque de la Salle Georges Brassens…

Les élus de l'opposition à Saint-Rémy s'interrogent

Cette mosaïque inaugurée le 6 novembre 2004 a été réalisée par les habitants de Saint Rémy.

Des résidents du Foyer Arcadie, des adolescents de l’I.M.E  « L’Orbize », des enfants des écoles, des services enfance, séniors et  petite enfance, du Relais d’ Assistants  Maternels, et des habitants volontaires se sont réunis en ateliers à « La grange de Taisey »  de janvier à octobre 2004 pour réaliser cette œuvre.

Ce projet, inspiré d’un tableau peint par les jeunes de l’IME a été initié en octobre 2003 par la ville de Saint-Rémy pour symboliser le « Vivre ensemble » et a été encadré par deux artistes , Cécile Rateau et Didier David (alias SHALOM).

Que dire de la fin de cette fresque ?  Sinon notre infinie tristesse !

 

On peut s’interroger :

 - soit sur le manque de concertation et de données précises dans la conception du projet de réhabilitation de la Salle Brassens,

- soit sur le manque de coordination entre le concepteur et  l’entreprise ou à l’intérieur de l’entreprise,

- soit sur le manque de suivi des travaux par le maitre d’œuvre et la Municipalité.

 

Et on ne peut que regretter que ce patrimoine des San-Rémois disparaisse en novembre 2017 par manque de sérieux et de rigueur.

 

Les élus de l’opposition.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche