Saint-Rémy

Inquiétudes des riverains du quartier Californie à Saint Rémy

La crue de la Saône provoque de sérieuses inquiétudes du coté de la dizaine de propriétaires situés sur les berges de Saône du côté de la zone Californie à Saint Rémy.

Laurent Thierry en tête, les riverains de la Saône dans le secteur Californie s'inquiètent de plus en plus face à la montée des eaux. Une situation certes qui n'est pas nouvelle en cette période de l'année, mais un point fondamental à changer, la fermeture de l'accès du terrain situé juste derrière la zone commerciale, et qui permettait jusqu'à présent aux occupants des lieux, de disposer d'un Plan B pour s'extraire de la Saône en cas de crue. 

Depuis la polémique il y a quelques années, liée à l'occupation illégale par des gens du voyage de ce terrain situé à proximité du centre commercial Californie, la propriétaire a procédé à quelques menus aménagements en terme d'accessibilité, clôturant l'intégralité de sa parcelle. Une clôture qui finalement pose des problèmes aux riverains de la Saône situés en contre-bas ne disposant plus de solution de repli. 

Une opération de conciliation avec la propriétaire du haut a été mise en place afin de procéder à la mise en place d'un portillon, permettant à celles et ceux situés de l'emprunter pour rejoindre Saint Rémy. Une demande restée jusque là inaboutie. 

Sollicitée par info-chalon.com, Florence Plissonnier, maire de la commune, a tenu à rappeler qu'il s'agit là "d'une situation de voisinage, dans laquelle la commune n'a pas à s'immiscer". Des propos confirmés par Germain Dessertine, le directeur des services techniques de Saint Rémy qui rappelle les obligations faites aux collectivités. "On n'est pas dans une situation de danger ni même dans le cas d'une crue exceptionnelle de la Saône. Des passerelles pour les piétons ont été déployées ou sur le point de l'être. Il appartiendra aux propriétaires de stationner leurs véhicules en dehors de la zone. Il faut bien comprendre que lorsqu'on habite en bord de Saône, on doit s'attendre à ce genre de situation. Si la situation devait évoluer, on s'adaptera". 

Pour Thierry Laurent, "on a adressé un courrier en mairie le 17 décembre pour alerter de la situation. Sous l'équipe municipale précédente, on avait un minimum de considération avec la mise en place d'une logistique adaptée en cas de crue, y compris la pose de moellons par les services techniques. On a l'impression d'être un peu livrés à nous-mêmes alors même que ma voisine a plus de 90 ans ou que deux médecins habitent ici. Il y a un vrai souci de mise en sécurité des habitants".  

La mise en place de la clôture sur le terrain privé laisse l'impression" d'être pris au piège" lance Thierry Laurent. Côté mairie, Florence Plissonnier a rajouté qu'un courrier allait être adressé aux riverains sous peu, "mais entre temps, il y a eu les fêtes de fin d'année". 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche