Saône et Loire économie

"La Saône et Loire, 1er département touristique de Bourgogne-Franche Comté"

Signe que la politique touristique menée par le département de Saône et Loire porte ses fruits, c'est l'annonce portée par André Accary, précisant que la Saône et Loire avait dépassé cette année son voisin de Côte d'Or, en terme d'attractivité touristique.

Les professionnels du secteur touristique en Saône et Loire affichaient un large sourire autour d'André Accary, Elisabeth Roblot -Vice Président en charge du tourisme et Arnaud Durix - Président de l'Agence Départementale du Tourisme, au Château de Germolles, retenu cette année, pour être le point de rendez-vous de cette belle saison touristique. Même si la durée moyenne des séjours hôteliers reste stable avec 1,4 nuit en moyenne, la progression du nombre de nuitées hôtelières est sensible en Saône et Loire avec près de 2,5 % d'augmentation. C'est dire que la Saône et Loire attire et attire toujours plus.

A elle seule d'ailleurs, la Saône et Loire génère 20 % des nuitées touristiques marchandes de la région Bourgogne-Franche Comté, la plaçant désormais devant la Côte d'Or, a annoncé avec un plaisir non-dissimulé André Accary. Un secteur en essor qui assure à lui seul près de 6000 emplois directs dans le département. Côté fréquentation étrangère, plus du tiers des nuitées sont assurées par une clientèle étrangère essentiellement Hollandaise, allemande et Belge sans oublier anglaise.

Les élus ont dressé un point d'étape de la stratégie départementale mise en place en faveur du tourisme, avec un accent mis sur la communication en dehors du département.  Signalétique autoroutière avec l'installation à terme de  60 panneaux  le long de l'A6, de l'A39 et de l'A40, présence dans les salons avec par exemple la présence de la Saône et Loire en qualité d'invité d'honneur au 1er salon gastronomique qui se tiendra à Lyon du 1er au 3 décembre prochain ou encore au salon des vacances qui se tiendra à Bruxelles du 1er au 4 février, au salon de l'Agriculture à Paris...

Web Cam, Country Break... l'offre se diversifie pour plonger au coeur de la Saône et Loire

Aucun territoire ne semble avoir été épargné par la politique touristique. Guide Hachette, Guide du Routard Spécial Charolais, implantation de Web Cam à l'image de celle déjà implantée sur la tour des archives départementales et déjà fonctionnelle, densification du réseau des voies vertes qui attirent plus d'un million de visiteurs par an, développement de la Véloroute Charles Le Téméraire qui reliera le Luxembourg à Lyon sur plus de 700 kilomètres, développement de la route des Vins de Saône et Loire des Maranges à Romanèche Thorins.... et la liste se veut loin d'être exhaustive.

Une politique saluée par les professionnels du secteur

Gites de France, TouroParc, AcroGivry, Château de Germolles... Tous à tour de rôle ont tenu à saluer les efforts entrepris par le département pour développer la communication. Des efforts qui ont visiblement payés au regard des taux de fréquentation enregistrés ici ou là.

Plus qu'une marque, la Saône et Loire entend bien devenir une véritable destination... et les premières conclusions semblent lui donner raison.

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche