Saône et Loire

La Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France à Blanzy

« Femme et Franc-Maçonne » la présidente de la G.L.F.F. vient s’en expliquer samedi 1er Avril 2017 à 15h30 à Blanzy.

La Grande Loge Féminine de France (GLFF) a été crée en 1945. Actuellement elle compte 445 loges dont 404 en France regroupant quelques 14000 membres. Depuis plus de 70 ans, le GLFF déclare permettre l’émancipation, le perfectionnement et l’autonomie des femmes qui se rassemblent autour des valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité.

Marie-Thérèse Besson, actuelle Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France, a bien voulu répondre à nos questions. franc-maçonne depuis l’âge de 30 ans et originaire de la Région Lyonnaise, elle a consacré sa vie professionnelle au domaine de la santé.

info-chalon.com : Madame la Présidente, qu’elle est la place de la femme dans votre tradition ?

Marie-Thérèse Besson : « La Grande Loge Féminine de France est la première obédience féminine indépendante dans le monde. Il a donc fallu prendre notre place, la conquérir et aujourd’hui nous nous efforçons d’être les dignes descendantes des pionnières de notre Obédience.
La GLFF est un lieu d’éveil et de réflexion, de débats. Un lieu de ressourcement et d’envol, une école de découverte de soi-même et d’enrichissement personnel. Ceci permet de briser les plafonds de verre, de prendre conscience de ses qualités et de ses responsabilités envers la société, d’y prendre sa juste place. »

Entrer en franc-maçonnerie implique une démarche dite initiatique, que peut offrir la Grande Loge Féminine de France, par définition propre aux femmes ?

« Nous avons toutes fait le choix en entrant en Franc-maçonnerie de travailler entre femmes, avec des femmes, en se construisant une identité de femmes, en se forgeant une parole de femmes. C’est un contrat singulier !
Effectivement il faut être initiée. Etre initiée c’est se construire bien sur, mais aussi agir, prendre position, c’est se sentir responsable du monde réel dans lequel nous vivons.
Entrer dans une obédience féminine, c’est aussi se battre pour celles qui n’ont pas la liberté de se battre, et se battre pour celles qui n’osent pas ou ne peuvent pas parler.
Nous, femmes de la GLFF, nous souhaitons nous différencier de la mixité profane qui n’est pas synonyme d’égalité, de parité, même sous ses dehors de modernité et de progrès social. Nous savons que nous devons être exemplaires par une attitude ouverte, équilibrée, tolérante et juste. Nous savons aussi, en tant que femmes, que nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes pour faire changer et évoluer la conditions des femmes dans la société. »

En finalité à quel monde aspirez-vous ?

Toutes celles qui intègrent la GLFF ont conscience de la nécessité de forger une véritable parole de femmes, car les femmes sont encore parfois prisonnières des représentations collectives et de l’imaginaire social.
S’engager à la GLFF permet de porter un idéal de dignité humaine, de justice, de démocratie pour tous les êtres humains. Ce ne sont pas que des mots pour la GLFF, notre Obédience est active sur plusieurs fronts et plusieurs chantiers liés à la transformation de notre monde. Nous luttons pour la laïcité, véritable socle de liberté, hors de tout dogme. »

La Franc-Maçonnerie féminine semble s’engager et prendre des responsabilités ?

« Les francs-maçonnes de la Grande Loge Féminine de France portent une double responsabilité, celle de transmettre les outils et les valeurs qu’elles ont reçues : tolérance, respect de l’autre, fraternité et celle d’oeuvrer dans la cité et dans le monde pour traiter une société plus consciente, plus fraternelle, plus juste, plus équitable et plus éclairée.
Riches de nos différences, nous sommes une force de proposition et d’évolution. Nous apportons pas de réponses toutes faites. Nous espérons un monde paix, un monde ou la liberté absolue de conscience sera la règle, ou le respect de l’autre sera une évidence. »

Propos recueillis par J-C. Reynaud

 

Conférence "Femme et Franc-Maçonne"

Samedi 1er Avril 2017 à 15h30

Espace de Vie et d'Animation (EVA)

salle Coluche

Place du Général Leclerc

71450  Blanzy

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche