Saône et Loire

CONSEIL DEPARTEMENTAL de Saône et Loire : Evelyne Couillerot accuse Frédéric Brochot, Sébastien Martin, Fabien Genet...

Elle leur reproche «3 occasions manquées pour l'intérêt général»

Communiqué :

Assemblée départementale : dommage ! 3 occasions manquées pour l’intérêt général ...

La session qui vient de s’achever au Conseil départemental a été marquée par trois occasions manquées par la majorité de droite de réunir les conditions d’une délibération sereine qui aurait permis d’agir en commun et dans l’intérêt du département.

 

Le groupe gauche 71 a pourtant recherché en permanence à construire cet intérêt général.
Mais hélas, à cause des propos déplacés et insultants des Vice-Présidents Brochot, Martin, Genet et du conseiller Guigue sur des dossiers majeurs pour le Département ;  et alors que la question de la désertification médicale avait recueilli l’unanimité des élus, les attitudes politiciennes de ces élus ont terni les débats.
Occasion manquée, quand le rapport de la Chambre régionale des comptes sur les années 2009/2014 pouvait permettre, au vu de la sincérité des comptes qu’il souligne, de débattre des choix budgétaires à venir du Département. Ce rapport n’a même pas été présenté par la majorité actuelle dans le but de mettre de côté les bonnes analyses de la CRC. Il a au contraire été prétexte à un défouloir organisé par la droite revancharde pour ternir, à tords, la gestion des Présidents Chaintron et Montebourg.
Occasion manquée ensuite, lorsque l’opposition demande simplement à expliquer son vote contre l’attribution d’une subvention de 1726 € à l’ARCEA, et alors qu’aucun rapport financier sur cet organisme n’est connu de l’assemblée départementale. Les Vice-Présidents de M. Accary ont alors remué de vieilles querelles sur la question du refus de la concession autoroutière pour la RCEA, alors que ce débat est derrière nous. 
Occasion manquée enfin, sur le Très Haut débit, quand un bilan est présenté en toute fin de session alors qu’il n’était même pas inscrit à l’ordre du jour, au mépris de l’information préalable des élus de chaque territoire.
Trois occasions manquées donc, trois dommages au respect de l’opposition, mais surtout trois accrocs de taille quand le Président Accary dit vouloir réunir les élu(e)s sur des objectifs d'intérêt général et que ses vice-Présidents restent ancrés dans les vieilles méthodes politiciennes au mépris de l'importance des sujets traités  pour l'avenir de la Saône et Loire et de ses habitants.

Pour les 26 élu(e)s du Groupe Gauche 71
Evelyne Couillerot
Présidente   

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche