Saône et Loire

La CFDT Retraités de Saône et Loire à la rencontre des députés du département

Loire a demandé audience aux cinq députés de son département.

Quatre d’entre eux ont répondu favorablement à sa demande et des rencontres ont eu lieu dans leurs permanences. Réunis récemment au Creusot, les retraités ont tiré un bilan de ces entretiens.

Les délégations ont fait part des difficultés et des attentes des retraités, notamment au sujet de la hausse de la CSG sans compensation. S’ils ne sont pas opposés à cette mesure, ils refusent le seuil de 1200 € à partir duquel ils sont considérés comme des ‘’nantis’’. Les questions de la suppression des emplois aidés, de la perte d’autonomie, de la situation catastrophique dans les EHPAD (voir rapport IBORRA) ont été débattues, ainsi que la loi travail, les migrants, le pouvoir d’achat…

Si tous les sujets n’ont pas pu être traités à fond, ces échanges ont été utiles. Les députés sont à présent informés des problèmes rencontrés par les retraités, et les nouveaux élus ont semblé découvrir les conditions de vie des résidents dans les EHPAD. Nous pouvons espérer qu’ils seront attentifs à tout ce qui a été porté à leur connaissance.

Les retraités CFDT attendent  avec impatience de pouvoir rencontrer le dernier député qui n’a pas donné suite à leur demande et qui a été relancé. Ils ont prévu une prochaine demande d’audience  pour discuter du suivi et des évolutions souhaitées.

 

Union Territoriale des Retraités CFDT 71

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche