Saône et Loire

Le soutien aux viticulteurs du Beaujolais en Saône-et-Loire acté officiellement

Ce vendredi 8 décembre, Frédéric Brochot, vice-président chargé de l’agriculture, des forêts, de l’eau et de l’alimentation, avec Jean-François Cognard, conseiller départemental du canton de La-Chapelle-de-Guinchay, représentaient André Accary Président du Département de Saône-et-Loire, à la signature officielle du plan de soutien aux viticulteurs du Beaujolais en Saône-et-Loire.

En début d’année, le Président avait initié une table ronde avec le Département du Rhône, les Régions Bourgogne Franche-Comté et Auvergne Rhône-Alpes, les préfectures de Bourgogne Franche-Comté, les élus locaux et viticulteurs des territoires concernés.  Elle faisait suite à une rencontre avec  les viticulteurs du Beaujolais à La Chapelle-de-Guinchay qui avaient pointé du doigt le fait qu’ils ne bénéficiaient pas du plan d’aide de 5 millions d’euros mis en œuvre par la Région Auvergne Rhône-Alpes pour la relance du vignoble Beaujolais.

 

Conscient de l’inégalité de traitement au sein du vignoble Beaujolais du fait de sa singularité géographique qui ne concède que 7% de celui-ci en Saône-et-Loire, le Président Accary a souhaité que le Département soit associé au comité de pilotage de la Région Auvergne Rhône-Alpes pour être informé des actions menées. 

 

Ce vendredi dans les locaux de l’Interbeaujolais à Villefranche-sur-Saône, le Département a confirmé son soutien aux viticulteurs du Beaujolais en Saône-et-Loire en signant un plan régional d’intervention avec les acteurs concernés, afin d’agir rapidement sur les questions d'investissement, de formation, de commercialisation et plus largement sur l'image globale du Beaujolais.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche