Saône et Loire

La Saône et Loire placée en alerte orange aux vents violents

De fortes rafales de vent à 100 km/heure sont redoutées dans notre département.

A l'instar de tout les départements du Nord de la France, de la Bretagne à l'Alsace, en passant par la Normandie, les Hauts des France, l'Ile de Franche, et Champagne-Ardennes, les huit départements de Bourgogne - Franche-Comté ont été placés en alerte orange par Météo France.

 

Pour la Saône-et-Loire, le coup de vent est attendu, pour 24 heures, à partir de minuit dans la nuit de mardi à mercredi. Des rafales à 100 km/heures sont redoutées.
    
Qualification du phénomène :
Tempête hivernale se produisant en moyenne 3 à 4 fois par an, comparable à la précédente tempête Carmen qui a touché l'ouest de la France ce 1er janvier.

Situation actuelle :
Le temps est actuellement calme sur le quart nord-est de la France.
Une dépression, Eleanor, va circuler des Iles Britanniques à la Mer du Nord au cours de la nuit de mardi à mercredi et mercredi matin.

Evolution prévue :
Associé à la dépression Eleanor, un front pluvieux actif va traverser le nord-est du pays.
Cette perturbation sera marquée par des pluies modérées, un risque orageux et de violentes rafales de vent aux alentours de 100 à 110 km/h en plaine.
Dès les premières hauteurs (pays haut lorrain, Plateau de Langres, Côtes de Meuse ou Montagne de Reims), ces fortes rafales peuvent atteindre de 110 à 120 km/h, voire ponctuellement 130 km/h au plus fort d'un orage.
Cette situation présente un risque de phénomènes tourbillonaires et de déclenchement de tornade. Ce risque reste faible et surtout très ponctuel.
En montagne, les rafales avoisinent 130 km/h dans le Jura jusque 150 km/h vers les hautes Vosges.
La Champagne sera ainsi la première concernée en fin de nuit de mardi à mercredi aux alentours de 4 heures puis ce coup de vent se généralise assez rapidement à l'ensemble des départements peu après le lever du jour vers 7 à 8 h. .
Ces vents restent forts et violents jusqu'en mi-journée. En début d'après-midi, ce risque de forte rafales devient plus temporaire et plus localisé aux hauteurs et au massif des Vosges et du Jura.
Pour la Nièvre (58), la Saône-et-Loire (71) et le sud de la plaine dijonnaise, le risque de fortes rafales est plus faible aux alentours de 100 km/h durant cet épisode.
 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche