Société

La "Baby box" ou comment faire dormir bébé dans une boîte en carton

On en entend beaucoup parler ces derniers temps, comme si c'était la nouvelle invention à la mode. Mais la "baby box" a été mise en place par le gouvernement finlandais en 1938, soit il y a près de 80 ans. En revanche, son utilisation commence à dépasser les frontières de la Finlande. Les détails d'Info-Chalon.

Le gouvernement finlandais, depuis 1938 et encore aujourd'hui, offre à chaque future mère une "baby box", une boîte en carton décorée contenant quelques équipements nécessaires pour les premiers jours de bébé: vêtements, pyjamas, bodies, couvertures, produits d'hygiène, couches lavables ... et le contenu de cette boîte s'est étoffé en 80 ans. On y trouve également aujourd'hui des jouets et des livres d'images. Mais le plus surprenant est qu'au fond du carton se trouve un matelas, idéalement dimensionné pour le carton, qui peut servir de berceau pour bébé durant les premiers mois de sa vie. Les bébés finlandais dorment ainsi dans des boîtes en carton depuis 1938, à proximité de leurs parents, et sans se perdre dans un grand lit à barreaux. 

Si cette idée peut paraitre surprenante, il semblerait qu'elle ait pour autant rempli sa mission d'origine: essayer de diminuer voire d'endiguer le phénomène de mort subite du nourrisson, une maladie infantile contre laquelle nous sommes relativement impuissants, en raison de sa rapidité d'action. Alors qu'en 1938 on comptait environ 10 % de bébés finlandais décédés brutalement de la sorte, on n'en dénombrerait que 0,3 % aujourd'hui (1). Dire que c’est entièrement dû à la baby box serait sans doute aller un peu vite en besogne, pour autant il semblerait qu’elle ait néanmoins son rôle à jouer là-dedans.  

Le gouvernement finlandais a tout d'abord mis en place cette initiative pour aider les futurs parents, dont les revenus étaient les plus modestes, à se préparer correctement à l'arrivée de l'enfant, mais surtout pour que les femmes enceintes aient un bon suivi médical, ce qui diminue les risques de maladie du nourrisson. En effet, une "box" était alors offerte à chaque future maman qui venait consulter pendant sa grossesse. 

Et cette très bonne initiative a été reprise par des ONG - organisations non gouvernementales - aux Etats-Unis. Ainsi, l'ONG Babies Need Boxes a été mise en place dans le Minnesota où des boîtes sont offertes aux jeunes mères adolescentes en échange d'un suivi médical. Il en va de même pour Barakat Bundle, qui se destine cette fois-ci aux pays d'Asie du Sud, selon le même principe. 

Mais depuis 2010, la "baby box" est devenue un véritable commerce, sous l'impulsion de jeunes pères finlandais qui se sont associés pour créer l'entreprise Finnish Baby Box, qui commercialise ses boîtes. Il faut tout de même débourser entre 400 et 600 € pour faire l'acquisition de l'une d'entre elles. Cela fait plutôt cher pour une boîte en carton. Heureusement qu'elle arrive pleine de produits de puériculture et qu'elle peut aussi servir de berceau. Ces derniers mois, il semblerait que le taux d'exportation de cette entreprise ait le vent en poupe, et principalement en direction des Etats-Unis, souvent pionniers en matière de nouvelles tendances. 

Reste encore à savoir si ce phénomène déferlera également en Europe. Après tout, nous avons des "box" pour presque tout aujourd'hui. Il n’y aurait là rien d’étonnant…

 

M.M.

 (1) Selon les informations données par le site du Washington Post 

 

Sources: Le Monde, The Washington Post

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche