Société

L’égalité mondiale entre hommes et femmes est prévue … pour le 22e siècle

Le Forum économique mondial vient de publier ce 19 novembre la 10e édition de son rapport annuel sur « l’écart entre les genres », basé sur les statistiques de 145 pays. Les détails d’Info-Chalon.

Mesdames, il va falloir encore un peu de patience pour être considérées comme l’égale de ces Messieurs. 118 ans, plus exactement, selon le rapport du Forum économique mondial (1), à condition toutefois de rester dans la dynamique mise en place. 

Ce rapport montre que l’écart entre hommes et femmes s’est globalement resserré de 4 % depuis 2006, date du premier rapport de ce type. Et si les pays analysés continuent de faire des efforts en matière de parité, l’an 2133 devrait être rebaptisé l’année de la femme. 

La palme de l’effort en matière de réduction des inégalités revient incontestablement aux pays nordiques, qui conservent la tête du classement. Ainsi, on retrouve dans le quatuor de tête, l’Islande, la Norvège, la Finlande et la Suède, suivis par l’Irlande (5e). La France, quant à elle, se classe en 15e position – elle gagne une place par rapport à l’an dernier -, devant notamment le Royaume Uni (18e) et les Etats-Unis (28e). 

En revanche, selon les secteurs, la France fait figure de modèle. Ainsi, on peut relever qu’elle détient la première place depuis 2006 en ce qui concerne la santé et l’éducation, deux secteurs où l’inégalité a fortement reculé. Au niveau de la représentation politique, elle se classe en 19e position, notamment depuis l’instauration de la parité au sein du gouvernement et de la classe politique. Elle est en revanche 56e au niveau économique. 

Il faut d’ailleurs noter qu’en matière économique, les efforts d’égalité de salaire et de parité sur le marché du travail stagnent sensiblement ces 5 dernières années, ce qui n’est pas forcément fait pour rassurer. Dès lors, on constate que les femmes gagneraient aujourd’hui l’équivalent du salaire des hommes (« Non, ce n’est pas possible ! »), mais celui qu’ils avaient en 2006 (« Ah oui, je me disais aussi… »). 

Un gros point noir au tableau. On constate globalement que la majeure partie des 145 pays analysés ont fait des efforts ces dix dernières années pour réduire l’écart entre hommes et femmes, à l’exception de 6 d’entre eux, où la tendance est plutôt inversée : la Croatie, la Slovaquie, la Jordanie, le Mali, l’Iran et le Sri Lanka. 

Il reste donc bien évidemment encore beaucoup d’efforts à fournir pour parvenir un jour à l’égalité homme / femme dans le monde. Sachant que nous ne serons plus là en 2133 pour fêter cela, souhaitons alors que les générations futures puissent le faire à notre place. 

M.M.

  

(1) Le rapport en question : http://reports.weforum.org/global-gender-gap-report-2015/

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche