Sport

"Toutes sportives" !

Le Comité Départemental UFOLEP, fédération multisports regroupant 2500 licenciés en Saône et Loire a organisé, à Montceau les Mines, une conférence débat sur le thème « la place des femmes dans les fonctions dirigeantes des associations sportives ». Une initiative à poursuivre.

Lucien Matron, président Ufolep 71, a insisté sur la volonté de l’Ufolep 71 de promouvoir une féminisation plus importante dans les pratiques sportives  comme dans les fonctions d’arbitrage, l’encadrement technique et l’accès aux fonctions dirigeantes : «  nous avons bien conscience que le chemin est encore long, mais nous avons la volonté d’accompagner le mouvement de la société ».

Au cours de la soirée Brigitte Clochet, présidente de la Vaillante d’Autun, Patricia Rossignol, secrétaire générale du CDOS 71, Anne Marie Houillon, vice-présidente de la Ligue de E’enseignement Saône et Loire sont intervenues pour témoigner et indiquer leurs parcours respectifs, les embûches ou les freins pour accéder aux responsabilités.  Ce sont le plus souvent, les habitudes de fonctionnement, les représentations patriarcales, l’héritage éducatif et culturel, la répartition des tâches ou les processus électifs dans les fédérations sportives.

Elles ont aussi exprimé leur implication et leur volonté de réussir par amour du sport, leur joie de partager, de supporter et d’encourager sur le bord des terrains ou dans les tribunes, et de faire de belles rencontres humaines.

Jean Philippe Véronique, chargé de mission « Sport et société » à l’Ufolep nationale, a expliqué les orientations Ufolep et l’initiative « Toutes Sportives » avec la préparation d’une proposition de projet de loi renforçant l’égalité dans les pratiques sportives et la parité à tous les niveaux des instances.

Yann Meyer, Conseiller Sport à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, a affirmé que les femmes comme les hommes, étaient des personnes avec les mêmes motivations, dès le plus jeune âge, pour pratiquer toutes les disciplines sportives, sans discrimination.

Tous les intervenants et intervenantes ont considéré que l’éducation dès le plus jeune âge, les formations, les actions de sensibilisation et une plus grande médiatisation du sport féminin pouvaient contribuer à donner toute leur place aux femmes dans les associations, instances sportives et dans la société.

Malgré la météo et la neige, une quarantaine de personnes et responsables d’clubs ou de comités avaient répondu à l’invitation. La soirée s’est terminée par les récompenses de plusieurs dirigeantes sportives Ufolep départementales.

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche