Chalon sur Saône

De la géante Aubépine, il ne reste plus qu'une main...tendue vers d'autres projets ?

A la suite d’un incendie dont on ignore encore les causes, Aubépine, la géante d’osier et de métal est partie cette nuit en fumée.

« Les gens vont être tristes, c’est sûr… ». Face à ce qu’il restait ce matin d’Aubépine, détruite cette nuit aux alentours de 23 h 30 par un incendie, le directeur de la Maison de quartier des Aubépins, Pascal Terrier, était visiblement très affecté.

Bien sûr, on trouvera toujours quelqu’un pour dire que la géante n’était rien d’autre qu’un machin d’osier et de métal dont la place auraît dû être la benne d’une déchetterie. Sauf que pour les habitants du quartier, c’était tout autant l’une des leurs qu’un symbole, presqu’une incarnation des Aubépins*. Aussi, sa disparition, surtout dans de telles conditions, va-t-elle probablement les atteindre, comme nous atteint la disparition d’un être cher.

Il faut dire qu’en plus, elle était belle Aubépine. Pour s’en convaincre, il suffit de revoir une scène de l’un des épisodes du feuilleton chalonnais Beaux Quartiers**. Dans celle-ci, moment de féérie pris au vol par le réalisateur, la géante, traversée de lumière, se déplace lentement, presqu’aérienne, en plein cœur des Aubépins. Chantale, une habitante des Aubépins connue comme le loup blanc, en a même des étoiles dans les yeux à force de la regarder, comme à chaque fois qu’elle en parle.

Création de la Compagnie Un Homme debout, grâce à un projet participatif qui avait mobilisé entre 500 et 800 personnes sur quasiment trois mois, sous l’égide des Abattoirs, Aubépine était certes et avant tout une œuvre d’art. Mais, un peu comme Pinocchio, par on ne sait trop quelle magie, elle était devenue, dans le coeur des femmes et des hommes des Aubépins, une toute autre chose : un être vivant. Un être vivant auxquels les habitants du quartier s’était adressé dans le cadre d’un second projet : Lettres à Aubépines***.

Cette nuit, des flammes l’ont presque entièrement réduit à l’état de cendres. Aubépine n’est plus. Mais, curieusement, une partie d’elle n’est pas partie en fumée : sa main, tendue. Car, oui, d’Aubépine, il ne reste qu’une main tendue. « Vers d’autres projets, semblables à ceux qui ont marqué les habitants des Aubépins, dans le cadre de Quartier de lune », veut croire Pascal Terrier. Ou comme celui qui a fait transformer un local de la Maison de Quartier en lieu de vie, baptisé « Chez Aubépine », et dont plusieurs volontaires étaient en train de préparer le mobilier, inspiré de la plastique de la géante.

Une main tendue et de beaux souvenirs, que rien ni personne, sinon l’épreuve du temps, ne sera jamais en mesure d’effacer.

Samuel Bon

*Lire les articles d’info-chalon.com :

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2016/10/03/25020/figee-pour-l-eternite-aubepine-lampion-a-re-u-pour-la-circonstance-ses-plus-fervents-partisans/

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2016/04/07/21138/aubepine-est-de-retour-au-bercail-qu-elle-soit-louee/

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2016/04/02/20945/le-quartier-de-lune-des-aubepins-a-se-precise-par-amour-pour-aubepine/

**Lire les articles d’info-chalon.com :

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2015/03/29/12623/beaux-quartiers-nouvelle-projection-de-la-serie-chalonnaise/

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2015/02/18/11760/beaux-quartiers-la-serie-cinema-de-chalon-continue/

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2014/06/05/6899/beaux-quartiers-a-chalon-une-suite-il-y-en-aura-une/

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2014/06/01/6826/beaux-quartiers-un-feuilleton-sur-les-aubepins-avec-des-habitants-du-quartier-de-chalon-sur-saone/

***Lire l’article d’info-chalon.com :

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2016/02/09/19607/des-lettres-et-des-mots-parlants-pour-declarer-sa-flamme-a-aubepine-lampion/

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche